Achat de billets
Achat VidéoPass
News
1 jour ago
By motogp.com

#GermanGP : La conférence de presse

Retour sur les déclarations des pilotes avant l’ouverture du Grand Prix GoPro d’Allemagne au Sachsenring.

Vainqueur de l’épreuve allemande six fois de suite depuis 2009, Marc Márquez (Repsol Honda Team) retrouve pour la neuvième manche de la saison 2016 l’un de ses circuits de prédilection et disposera donc d’une excellente opportunité de consolider son statut de leader du classement général avant la trêve estivale.

« C’est un circuit qui m’a toujours bien réussi par le passé et sur lequel je m’étais senti très à l’aise dès mes courses en 125cc. Nous allons voir comment ça se passera ce week-end parce qu’il y a toujours l’inconnue de la météo ici. Aujourd’hui il fait froid et les prévisions pour dimanche ne sont pas terribles. Mais la Honda fonctionne bien ici. Il n’y a pas beaucoup de grosses accélérations et le tracé nous est donc favorable. Notre principal objectif sera de bien commencer le week-end puis de nous battre pour l’une des trois premières positions, comme toujours. »

« Les deux dernières courses ne figurent pas parmi mes meilleures performances mais mes adversaires ont fait quelques erreurs ou ont eu des soucis et ont perdu beaucoup de points. Après cette course nous aurons couvert la moitié du Championnat mais nous devrons continuer à travailler dur parce que les pilotes Yamaha sont très forts. »

Deuxième du classement général avec vingt-quatre points de retard sur Márquez, Jorge Lorenzo (Movistar Yamaha MotoGP) est quant à lui face à une piste où il n’a jamais gagné, quelle que soit la catégorie, mais où il avait cependant fini deuxième quatre fois de suite de 2009 à 2012.

« Ce week-end s’annonce important pour nous. J’ai perdu beaucoup de points lors des deux dernières courses et j’espère donc pouvoir terminer sur le podium au Sachsenring. L’an passé j’avais accusé plus de dix-huit points de retard à trois reprises mais j’avais pu récupérer par la suite. Le Championnat reste ouvert, on a vu beaucoup d’erreurs depuis le début de saison. Honda est en difficulté sur certaines pistes, tout peut arriver. Nous sommes capables de revenir sur les circuits où nous disposons d’un avantage. En Allemagne, mon objectif sera de terminer sur le podium, ou mieux encore, de viser la victoire. Nous verrons demain où nous en sommes. »

« Il y a certains tracés où vous êtes compétitifs dès le début, d’autres au contraire où vous avez plus de mal et je rangerais le Sachsenring dans cette catégorie. Je me souviens de courses difficiles en 2003 - 2004 quand je courais en 125cc. Ça s’est un peu mieux passé depuis que je suis en MotoGP™. J’ai terminé deuxième quatre années consécutives mais l’an passé j’avais été en difficulté. Nous verrons, en tout cas je garde espoir et peut-être que cette année sera la bonne. »

Support for this video player will be discontinued soon.

Márquez et Lorenzo évoquent leur combat pour le titre

Parmi les pilotes à avoir réussi une bonne opération à Assen, où il avait fini cinquième en partant du fond de la grille avant comme après le drapeau rouge, Andrea Iannone (Ducati Team) a admis qu’il s’attendait à un week-end compliqué au Sachsenring, bien qu’il y ait pris la cinquième place en 2014 comme en 2015.

« Le week-end d’Assen a été très étrange. La météo était complètement folle le dimanche. J’ai heureusement pu repartir pour la seconde course mais de nouveau en dernière position. Pour moi, finir cinquième était un très bon résultat parce que nous avons besoin de marquer des points. La course du Sachsenring est généralement assez difficile pour nous en raison du tracé et de notre moto. Cette année la moto est meilleure par rapport à celle de l’an dernier et je m’attends donc à pouvoir faire mieux. »

Stefan Bradl (Aprilia Racing Team Gresini) s’est pour sa part réjoui de retrouver le public allemand ce week-end après avoir manqué le rendez-vous en 2015 et se prépare pour ce qui pourrait être son dernier Grand Prix au Sachsenring.

« L’heure est arrivée de revenir en piste et je suis content de pouvoir rouler devant mes fans, » a affirmé l’ancien Champion du Monde Moto2™. « C’est dommage d’avoir raté la course de la saison passée. J’espère que la moto fonctionnera bien sur ce tracé.»« Mon avenir n’est pas encore tout à fait clair et je n’ai rien de concret. Nous verrons ces prochains jours, mais pour le moment je préfère me concentrer sur mon épreuve nationale et sur rien d’autre. J’espère pouvoir faire une annonce avant le Grand Prix d’Autriche. J’aimerais rester en MotoGP™ mais il y a certains détails à prendre en considération. Ce n’est vraiment pas évident d’envisager mon avenir ailleurs. »

Support for this video player will be discontinued soon.

Les débuts du pneu asymétrique Michelin en Allemagne

Vainqueur sous la pluie à Assen, Jack Miller (Estrella Galicia 0,0) était tout aussi souriant qu’après son tout premier triomphe en MotoGP™ mais a en même temps rappelé le caractère exceptionnel de sa victoire et que son objectif demeurait de plus souvent finir dans le Top 10.

« Beaucoup de fans australiens attendaient ça depuis longtemps, c’était bien pour eux comme pour nous après une année difficile l’an dernier. Maintenant nous allons reprendre notre travail, j’avais eu mon premier Top 10 à Barcelone et dernièrement je chutais moins. Nous allons donc essayer de continuer comme ça. La piste tourne à gauche et c’est bien pour moi parce que je ne suis encore à 100% du côté droit, » a conclu l’Australien, qui s’était fracturé la jambe droite en début d’année.

Troisième à Assen, où il montait sur le podium pour la deuxième fois de sa carrière en MotoGP™, Scott Redding (Octo Pramac Yakhnich) s’est montré confiant pour cette nouvelle épreuve et a commenté : « Mon début de saison a été plutôt bon, même si nous avons parfois joué de malchance. Nous savions que nous devions améliorer certaines choses en cours de saison et nous avons atteint nos objectifs. Nous avons également su tirer profit des conditions météo à Assen. Nous avons réussi à nous hisser en première ligne et à décrocher un podium. Je n’ai jamais signé de bons résultats au Sachsenring, j’ai souvent été malchanceux, mais j’espère que la roue finira par tourner cette année et que nous pourrons continuer de progresser. »

« Comme je dis toujours, un Top 10, un Top 8 serait bien. Je ne parle même pas d’un Top 6. Nous verrons aussi la météo. Sur le sec, c’est presque impossible de lutter face aux pilotes factory, mais dans des conditions mixtes nous avons plus de chances. Nous allons travailler, nous allons nous donner à 100% et nous verrons où ça nous mène dimanche. »

  « Je me sens bien dans mon team et je dois reconnaître que ça aide beaucoup. Nous avons parfois joué de malchance mais nous n’avons jamais baissé les bras. C’est important pour moi car si l’équipe n’est pas derrière vous quand êtes en difficulté, la partie est perdue. La confiance est la chose la plus importante et j’ai plus de confiance de la part de Ducati. »

Annoncé chez Monster Yamaha Tech3 en MotoGP™ pour la saison 2017 dans l’après-midi, Johann Zarco (Ajo Motorsport) était convié à participer à la conférence de presse aux côtés de six de ses futurs adversaires et a affirmé : « Rejoindre Tech3 l’an prochain pour ma première année en MotoGP™ et pour piloter la Yamaha me rend très heureux et j’espère vraiment pouvoir faire du bon travail. Je serai prêt et je crois qu’en travaillant bien, nous pourrons avoir de bons résultats. »

Quant au fait qu’il soit l’un des derniers pilotes annoncés sur la grille MotoGP™ 2017, le Français a ajouté : « Je fais confiance aux gens avec qui je travaille et je n’étais pas inquiet quant à mon avenir durant la première partie de la saison. Il était difficile de savoir où j’allais aller mais maintenant c’est fait et je vais pouvoir me faire encore plus plaisir en Moto2™ jusqu’à la fin de la saison. J’ai vécu une belle expérience sur une MotoGP en juin (test privé avec Suzuki au Japon) et ça m’a vraiment motivé pour l’an prochain. »

Support for this video player will be discontinued soon.

Zarco reçoit les conseils de ses futurs rivaux en MotoGP™

Recommandés