Achat de billets
Achat VidéoPass
News
11 jours ago
By motogp.com

Danilo : « Le podium d'ici la fin de la saison »

Treizième du classement général, Danilo est le meilleur représentant tricolore du début de saison en Moto3™. 

À la mi-saison, Jules Danilo occupe la 13e place du classement provisoire devant son compatriote Fabio Quartararo. Il compte 41 points, près du triple de son nombre de points cumulés depuis son arrivée en Grand Prix en 2013, « Je pense que ce premier bilan est positif puisque je rentre dans mes objectifs, » confie Danilo. « Je ne les remplis pas encore au classement, car je compte trois résultats blancs, dont un qui est entièrement de ma faute en Argentine. J’ai montré que je peux être régulièrement dans le Top 10 durant les qualifications et en course, voire mieux, comme à Assen où je termine à un dixième de la victoire. »

Le pilote de l'équipe Ongetta-Rivacold récolte les fruits d'un travail acharné accompli au fur et à mesure des années, « Cela surprend quelques personnes, » sourit-il. « Mais c'était mon objectif et j'y suis parvenu. L'important est de rester concentré et de travailler. Il faut être réaliste, c'est dur de réaliser ces résultats et rien n'est acquis, mais j'aimerais encore faire mieux. »

La saison dernière, Danilo comptait sur une 11e place comme meilleur résultat. Cette saison, le podium est à sa portée. Il s'explique : « Je pense que j'étais un peu trop pressé en début de saison et j'ai commis beaucoup d'erreurs. Aujourd'hui, je garde la tête froide. J'ai beaucoup travaillé aussi bien physiquement que mentalement. La moto a aussi changé et je me sens beaucoup plus à l'aise. L'ensemble fait que je suis plus rapide. Être plus rapide me permet d'être plus serein. La saison dernière, mes erreurs ne m'aidaient pas à trouver la sérénité. »

Danilo partage son box avec l'Italien Niccolò Antonelli, l'un des protagonistes du plateau Moto3 favoris pour la victoire. Le Français s'approche à grands pas de son coéquipier, « C’est l'un des plus rapides en Moto3, si ce n'est le plus rapide. Il commet quelques erreurs et souffre pour mettre tout bout à bout. Il n'a pas perdu son niveau, loin de là, mais il se passe toujours un quelque chose. Pour moi, c'est une référence, et plus je m'en rapproche, mieux je me sens. »

Bien que Français, Danilo pose ses valises à Barcelone durant la saison, « Je m'entraîne dans un centre sportif spécialisé (le C.A.R) à Barcelone, » explique-t-il. « Beaucoup de pilotes y sont inscrits aussi bien pour s'entraîner que pour y passer des examens médicaux. Un entraîneur spécialisé dans les sports mécaniques me suit. Je m'entraîne avec Nani Roma, Oriol Mena ou encore les pilotes Idemitsu comme Khairul Pawi, Hiroki Ono et Ratthapark Wilairot en début de saison. »

Dès l'Autriche, le calendrier Moto3 franchira le cap de la mi-saison et le Français vise mieux, « Le podium est envisageable. Il me manque encore de l'agressivité pour bien terminer. À Assen, je ne me suis pas rendu compte à temps que je pouvais terminer sur le podium. Il faut aussi que je progresse durant les qualifications comme au Sachsenring où j'avais un excellent rythme seul. Terminer dans le Top 10 du classement avec quelques coups d'éclat serait le top. »

Si quelques pilotes Moto3, en particulier les pilotes KTM, connaissent déjà le tracé après avoir réalisé un test, Danilo le découvrira ce vendredi matin, « Il semble que cette piste n'est pas si simple qu'elle n'y parait. il y a beaucoup de virages en aveugle. J'ai joué un peu sur console pour me rendre compte du tracé. Encore une fois, je pense que l'aspiration y jouera un rôle essentiel. »

Alors que la période des tractations pour la saison prochaine commence, Danilo se veut d'ores et déjà rassurant, « Mon souhait est de rester avec mon équipe. Je sais qu'ils veulent me garder aussi. Je fais une bonne saison et nous nous entendons très bien. Ce n'est pas encore signé, mais cela se fera d'ici peu... »

Recommandés