Achat de billets
Achat VidéoPass
News
8 jours ago
By KTM Factory Racing Team

KTM présente sa RC16

KTM a profité de la venue du MotoGP™ en Autriche pour dévoiler les couleurs de la RC16 que piloteront Bradley Smith et Pol Espargaró en 2017

Tags MotoGP, 2016

KTM présente sa RC16

Neuf mois après la toute première sortie d’Alex Hoffman sur la KTM RC16, la marque autrichienne a présenté son prototype MotoGP™ aux médias samedi au Red Bull Ring, durant la dixième manche de la saison 2016. Le constructeur autrichien aborde actuellement la phase finale de ses préparatifs pour son retour dans la catégorie reine, pour lequel la RC16 sera confiée à Bradley Smith et à Pol Espargaró.

Stefan Pierer (CEO KTM Group) : « Il y a près de deux ans et demi, nous avions pris la décision de nous engager en MotoGP si nous devenions n°1 en Europe. 60% des 200 000 motos que nous vendons sont maintenant des modèles de route et pour être accepté au plus haut niveau du sport, il faut participer au MotoGP, qui est la F1 du motocyclisme. La compétition est au coeur de notre philosophie et nous lançons ce projet en sachant que nous aurons beaucoup à apprendre mais je sais que nous atteindrons le podium et mon rêve est que nous puissions être Champions du Monde en MotoGP. »

Carmelo Ezpeleta (CEO Dorna Sports) : « Il n’a pas été compliqué de les convaincre parce que l’esprit de la compétition est au coeur de KTM. C’est une étape très importante pour nous. Nous avons un équilibre entre les constructeurs japonais et européens et KTM a déjà démontré ses capacités dans toutes ses activités sportives. Je suis très impressionné par la façon dont KTM fait les choses, et pas simplement en MotoGP. Lorsqu’ils s’étaient lancés en Moto3, ils avaient tout de suite été compétitifs. Après, les courses sont les courses et il faut avoir un peu de chance, mais ils préparent tout de la bonne façon. »

Pit Beirer (Motorsports Director) : « Revenir en Moto3 en 2012 avait déjà été un grand challenge et remporter le titre dès la première année avait été fantastique. Mais notre rêve est de participer au MotoGP et notre patron, M. Pierer, n’allait jamais abandonner avant d’y arriver. Cette fois-ci nous sommes prêts à être un véritable protagoniste de cette catégorie mais l’entreprise a passé plusieurs mois difficiles, qui ont représenté beaucoup de travail pour tout le monde. Ça a été difficile mais nous sommes fiers d’être ici parmi les meilleurs du monde du motocyclisme. »

Mike Leitner (Vice President Onroad) : « Honnêtement, quand j’ai rejoint KTM, il y avait déjà de très bons ingénieurs sur place et j’avais été impressionné. Mais il faut aussi des gens qui connaissent bien le monde du MotoGP. Nous les avons recrutés et ils travaillent désormais avec notre équipe. Nous devrons être un vrai compétiteur de haut niveau. La concurrence ne fait aucun cadeau en piste. Il faut se battre à fond et c’est valable sur la piste comme à l’usine. Tout le monde ici a été très fort. »

Sebastian Risse (Technical Director Onroad) : « La moto que vous voyez aujourd’hui change encore jour après jour mais la ligne directrice est de plus en plus claire. J’en suis jusqu’ici très content. La meilleure chose qu’un ingénieur puisse avoir est un feedback positif de la part des pilotes et c’est ce qu’ils nous livrent. Toute l’équipe a fait un super travail. »

Mika Kallio (Test Rider MotoGP) : « J’ai senti que la base était là dès la première fois que je suis monté sur la moto et les chronos étaient déjà d’un bon niveau. Il a fallu améliorer beaucoup de choses mais nous l’avons fait. Il y a quelques semaines, nous avons démontré à tout le monde que nous avions un bon niveau. C’était génial d’être sur la moto et j’ai vraiment pris du plaisir à la piloter. Nous sommes déjà assez proches de nos adversaires et nous progressons petit à petit. Le moteur est déjà bon et maintenant il nous reste quatre tests avant Valence. »

La KTM RC16 sera en piste dimanche au Red Bull Ring à 13h15 pour une courte démonstration, suite à laquelle le KTM Factory Racing Team mettra le cap sur Misano pour le premier des quatre tests qui précèderont la participation de Mika Kallio en wildcard au GP de Valence.

Recommandés