Achat de billets
Achat VidéoPass
News
3 jours ago
By Peugeot MC Saxoprint

McPhee : « J’ai encore du mal à réaliser »

L’Écossais revient sur sa première victoire en Moto3™, remportée sous la pluie à Brno.

Parmi les pilotes les plus rapides d’une course disputée sur une piste trempée en République tchèque, John McPhee (Peugeot MC Saxoprint) s’apprêtait à défier Brad Binder (Red Bull KTM Ajo), le leader de la catégorie Moto3™, pour la victoire lorsque ce dernier a chuté en fin de course.

Auteur du meilleur temps lors du warm-up, McPhee a continué à imprimer une cadence élevée après l’abandon du Sud-African et a failli se faire désarçonner de sa moto, après quoi il s’est montré plus prudent pour s’assurer sa toute première victoire en Grand Prix.

McPhee succédait ainsi à Bob Mcintyre, qui avait signé la dernière victoire écossaise en remportant le GP de Belgique 250cc, à Spa, en 1962, avant de disparaître la même année suite à un accident tragique à Oulton Park.

John McPhee : « J’ai encore du mal à réaliser. J’avais d’excellentes sensations durant la course et je suis très heureux. Nous nous étions bien qualifiés sur piste sèche mais après ça il était difficile d’établir une stratégie parce qu’on ne sait jamais ce que les autres vont faire sous la pluie et qu’on ne connaît pas non plus à l’avance le rythme de course. Je m’étais cependant mis en confiance lors du warm-up et je savais que je pouvais être dans les quatre ou cinq premiers. Quand j’ai vu que Brad (Binder) avait un bon rythme, je me suis dit que c’était une bonne opportunité de courir devant. Je l’ai suivi jusqu’aux dix derniers tours avant de passer à l’attaquer. Malheureusement pour lui, il a chuté et je me suis soudainement retrouvé en tête. J’essayais de voir quel écart il y avait avec les autres mais j’avais de la buée sur ma visière. Je voyais un 1 et un 2 mais je ne savais pas si c’était 1,2 ou 12. J’ai donc continué à attaquer et quand j’ai vu qu’il n’y avait plus personne derrière moi, j’ai réalisé que j’avais assez d’avance pour assurer et gagner. Je me suis fait une belle frayeur à trois tours de la fin mais je me suis calmé sur les derniers tours et j’ai assuré. Je suis très heureux. Un grand merci a team, à Peugeot et à Mahindra. Je crois que nous leur avons donné de quoi être fiers. »

Résumé : McPhee décroche sa première victoire à Brno