Achat de billets
Achat VidéoPass
News
25 jours ago
By Pull & Bear Aspar Mahindra Team

Martín : « Tous les pilotes rêvent de monter sur le podium »

Le jeune Espagnol revient sur sa seconde place au GP de République tchèque.

Jorge Martín est l'un des jeunes pilotes de la catégorie Moto3™ qui sont en pleine ascension et s'est surpassé lors des deux derniers Grands Prix. L'Espagnol a commencé par prendre une sixième place en Autriche, son meilleur résultat depuis son arrivée dans le Championnat du Monde début 2015, et s'est ensuite qualifié en première ligne en République tchèque, où il a concrétisé avec une superbe seconde place et un tout premier podium.

Jorge, comment se sont passées les heures qui ont suivi ton podium à Brno ?
Le temps passait et je n'arrivais toujours pas à y croire. Monter sur un podium du Championnat du Monde est un rêve que tous les pilotes ont. Je n'ai pas eu le temps de faire grand chose depuis, j'avais un vol le soir même mais je l'ai repoussé au lendemain pour passer la soirée à Prague avec des amis. J'ai reçu des milliers de félicitations, de gens qui me soutiennent, de mes amis, de ma famille, sur les réseaux sociaux et tout ça. Ça m'a fait plaisir de voir qu'il y avait autant de gens qui me soutenaient.

Quel est ton prochain objectif après ce premier podium ?
Je digère petit à petit ce podium et j'espère continuer à obtenir ce type de résultats. J'ai travaillé dur jusqu'ici et je sentais que ça allait arriver. Évidemment, l'objectif suivant est la victoire. Je me suis reposé le lundi suivant la course mais mardi j'étais de retour à l'entraînement parce que je ne veux pas me relâcher. Le Championnat du Monde est très dur et on se retrouve largué dès le moindre relâchement. J'ai eu du mal à m'adapter depuis mes débuts au Qatar la saison dernière mais maintenant je suis plus rapide.

Tu as mené la course durant un moment, quel effet est-ce que ça t'a fait ?
Je savais que ça allait être dur sur le mouillé et il y avait plus de risques de chuter. Sur les cinq premiers tours, quand j'étais en tête, je me concentrais au maximum. Quand j'étais en tête, je n'avais personne comme référence et je me suis donné à 100% mais je n'ai rien senti de spécial, juste de la détermination et l'envie de faire tout mon possible.

Et quand Brad Binder, Khairul Idham Pawi et John McPhee sont repassés devant ?
Je savais qu'il y avait tout un groupe derrière et j'ai été surpris de voir qu'ils allaient plus vite que moi. Mais je savais que je pouvais les rattraper. Pawi m'a doublé mais j'ai tout de suite pu revenir sur lui. Je pense que j'aurais pu finir sur le podium sans les chutes de Binder et de Pawi. Après leurs chutes, j'étais en lice pour la deuxième place et les derniers tours ont duré une éternité. Je voulais que ça se finisse mais je savais que je devais faire une bonne course pour le mériter.

Tu as répété plusieurs fois que la nouvelle boîte de vitesses de la Mahindra t'avait permis de progresser. Peux-tu expliquer pourquoi ?
J'ai un pilotage agressif, surtout sur les freins, et avant les vitesses passaient mal au rétrogradage. Parfois je ne savais pas sur quelle vitesse j'étais et je devais presque toujours freiner un peu plus tôt. Maintenant je peux freiner comme je le veux et je rattrape au freinage ce que je perds en ligne droite.

Il reste sept courses et tu n'es qu'à cinq points de ton total de l'an dernier. Comment vois-tu ta fin de saison ?
J'ai regardé le classement du Championnat et je pense que je peux viser le Top 6. Ce sera difficile parce qu'il y a pas mal de points d'écart avec les autres mais je pense que c'est faisable si j'arrive à garder le niveau que j'ai eu sur les deux dernières courses.

Support for this video player will be discontinued soon.

Résumé : McPhee décroche sa première victoire à Brno