Achat de billets
Achat VidéoPass
News
21 jours ago
By motogp.com

#StatAttack : Le GP de Grande-Bretagne MotoGP™ en chiffres

motogp.com a réuni pour vous quelques chiffres sur le GP de Grande-Bretagne, qui se tient pour la septième année d’affilée à Silverstone.

- Le tout premier Grand Prix de Grande-Bretagne s’est tenu en 1977 à Silverstone. Pat Hennen (Suzuki), Kork Ballington (Yamaha) et Pierluigi Conforti (Morbidelli) remportèrent cette première édition en 500cc, 350cc-250cc et 125cc.

- Auparavant le Championnat du Monde se rendait sur l’Île de Man pour le Tourist Trophy, épreuve qui fut finalement retirée du calendrier pour des raisons de sécurité.

- Le tracé d’origine, qui mesurait 4,71 km de long, fut utilisé jusqu’en 1986. Kenny Roberts y avait établi le meilleur tour en 1983 au guidon de sa Yamaha.

- Après dix saisons à Silverstone, le Grand Prix de Grande-Bretagne a déménagé sur le circuit de Donington Park. Il faudra attendre 2010 pour voir le Championnat du Monde revenir dans le Northamptonshire. La piste ayant été entre temps très légèrement modifiée pour atteindre les 5,9 km.

- Kork Bollington et Ángel Nieto sont les deux pilotes qui ont le plus brillé à Silverstone. Ces derniers comptabilisent chacun six succès sur ce tracé.

- Depuis le retour du MotoGP™ à Silverstone en 2010, seuls deux concurrents ont triomphé plus d’une fois : Jorge Lorenzo (2010, 2012, 2013) et Marc Márquez (2010, 2014).

- Les sixième places de Cal Crutchlow en 2012 et de Scott Redding l’an passé, restent les meilleures prestations d’un pilote britannique ces six dernières années.

- Le dernier Britannique à avoir terminé sur le podium d’une course en catégorie reine est Jérémy McWilliams, c’était en 2000 à l’époque où le Grand Prix de Grande-Bretagne se tenait à Donington.

- Yamaha a remporté quatre de ces six courses qui se sont tenues à Silverstone, contre deux seulement pour Honda. Le meilleur résultat de Suzuki sur ce circuit est une cinquième place, signée par Álvaro Bautista en 2011.

- Valentino Rossi fêtera son 250e départ en MotoGP™ à Silverstone. Depuis le remplacement de la catégorie 500cc par le MotoGP™ en 2002, le nonuple Champion du Monde n’a manqué que quatre courses pour cause de blessure : le Grand Prix d’Italie, le Grand Prix de Grande-Bretagne, le Grand Prix des Pays-Bas et le Grand Prix de Catalogne 2010. Son coéquipier Jorge Lorenzo franchira quant à lui la barre des 150 départs dans cette même catégorie. Il deviendra ainsi le septième pilote à atteindre ce cap derrière Valentino Rossi, Nicky Hayden, Colin Edwards, Dani Pedrosa, Loris Capirossi et Andrea Dovizioso.

- Marc Márquez comptabilise désormais 63 pole positions toutes catégories confondues, soit autant que Valentino Rossi et Jorge Lorenzo.

- En s’illustrant à Brno, Cal Crutchlow succédait ainsi à Barry Sheene, dernier Britannique à avoir remporté une course en catégorie reine, c’était au Grand Prix de Suède le 16 août 1981. Cal Crutchlow est par ailleurs le 17e pilote à avoir brillé en MotoGP™ comme en Superbike.

- Six pilotes différents se sont d’ores et déjà imposés cette année en MotoGP™ et sept courses restent encore à disputer. Le record des sept vainqueurs différents en une saison, atteint en 2006, se fait de plus en plus proche. Trois d’entre eux n’avait par ailleurs jamais triomphé auparavant : Andrea Iannone, Jack Miller et Cal Crutchlow, une grande première depuis 2006. Cette année-là deux pilotes indépendants s’étaient également illustrés Marco Melandri et Toni Elias.

- Aucun Italien et aucun Espagnol n’ont triomphé à Brno quelque soit la catégorie, ce qui n’était plus arrivé depuis le Grand Prix d’Australie 2011.

- Loris Baz a égalé son meilleur résultat qui datait de Misano en allant décrocher la quatrième place du Grand Prix de République tchèque devant son coéquipier Héctor Barberá. C’est également la première fois qu’une structure privée plaçait ses deux pilotes au sein du Top 5 depuis le Grand Prix d’Australie 2012.

Recommandés