Achat de billets
Achat VidéoPass
News
16 jours ago
By motogp.com

Binder solide leader avant Misano

Brad Binder compte 86 points d’avance en tête du Championnat du Monde Moto3™, avant l’arrivée du paddock à Misano.

Brad Binder s’est envolé au tête du Championnat cette saison compte tenu des difficultés rencontrées par ses adversaires, Jorge Navarro (Estrella Galicia 0,0) et Enea Bastianini (Gresini Racing Moto3) entre autres. L’abandon du Valencien à Silverstone permet d’ailleurs au Sud-Africain de compter plus de trois courses d’avance, alors que six épreuves restent encore à disputer. L’autre fait marquant du Grand Prix de Grande-Bretagne fut cette deuxième place de Francesco Bagnaia (Pull & Bear Aspar Mahindra), qui s’élançait de la pole position. Ce résultat lui permettait en effet de s’emparer de la troisième position du général, au détriment d’Enea Bastianini (Gresini Racing Moto3). Mais rien n’est encore joué entre les deux Italiens, d’autant plus que Bastianini arrive sur un tracé où il avait triomphé pour la toute première fois de sa carrière la saison passée.

Brad Binder connaît une campagne 2016 sensationnelle. Régulier lors des premières manches, le pilote du team Red Bull KTM Ajo franchissait un nouveau cap en goûtant aux joies de son premier succès à Jerez. Depuis le Sud-Africain a fait en sorte de se maintenir en tête, alors que ses rivaux trébuchaient. Malgré une petite erreur en République tchèque, Brad Binder dispose ainsi d’une confortable avance avant de se rendre à Misano. Alors que les pilotes attaquent le dernier tiers de saison, tous les regards sont donc rivés vers le natif de Potchefstroom. Mais choisira-t-il d’assurer ou au contraire de continuer à attaquer ?

Jorge Navarro a de son côté joué de malchance une fois de plus à Silverstone. Après s’être cassé la jambe en juin, le pilote Estrella Galicia 0,0 a traversé des moments difficiles. Ce dernier est néanmoins capable d’avoir un rythme très soutenu et aura à cœur de rebondir à Misano. L’Espagnol avait dû faire l’impasse sur cette manche en 2015 pour cause de blessure, mais avait participé à l’édition 2014 et y avait inscrit un point.

Jorge Navarro n’est pas encore à l’abri également d’un éventuel retour de Francesco Bagnaia, qui ne pointe qu’à huit longueurs. La confiance de l’Italien ne cesse en effet de grandir depuis sa victoire à Assen. Le pilote Mahindra, qui grimpera la saison prochaine en Moto2™, s’est d’ailleurs classé deuxième du Grand Prix de Grande-Bretagne. Enea Bastianini a connu un début de saison plus compliqué, mais le pilote du team Gresini Racing reste lui aussi en embuscade. Ce dernier, qui n’accuse que sept points de retard, garde par ailleurs d’excellents souvenirs de Misano, puisqu’il s’y était imposé en 2015. Et Enea Bastianini se verrait bien rééditer sa prestation, pour contrer également l’ascension fulgurante de son jeune coéquipier Fabio di Giannantonio.

La première séance d’essais libres du Grand Prix TIM de Saint-Marin se tiendra vendredi 9 septembre à partir de 9h.

Recommandés