Achat de billets
Achat VidéoPass
News
9 jours ago
By motogp.com

#StatAttack : Les chiffres du GP de Saint-Marin en MotoGP™

motogp.com vous livre toutes les données dont il faut avoir connaissance avant la vingtième venue du Championnat du Monde moto à Misano.

- Le Championnat du Monde s’est rendu pour la toute première fois à Misano en 1980. Cette année-là, Kenny Roberts s’était illustré en 500cc au terme d’une manche de plus quarante tours. Le circuit, qui mesurait alors 3,448 km, était emprunté dans le sens anti-horaire.

- Misano a accueilli dix courses entre 1980 et 1993, tantôt sous le nom de Grand Prix des Nations, d’Italie ou de Saint-Marin.

- Le tracé n’a ensuite plus figuré au calendrier durant treize ans, en raison de cet accident survenu en 1993, qui a mis un terme à la carrière de Wayne Rainey.

- Le MotoGP™ a fait son retour à Misano en 2007 sur une piste d’une longueur de 4,18 km, cette fois négociée dans le sens des aiguilles d’une montre.

- Le Grand Prix de Saint-Marin s’est quant à lui tenu à dix-huit reprises sur les circuits de : Imola (1981, 1983), Mugello (1982, 1984, 1991, 1993) et Misano (1985, 1986, 1987, 2007 – 2015).

- Yamaha est le constructeur qui s’est le plus imposé depuis le retour du MotoGP™. La marque aux diapasons comptabilise six victoires contre deux pour Honda. De son côté Ducati ne s’est imposé qu’une fois avec Casey Stoner en 2007.

- Ducati a signé deux autres podiums sur ce tracé : en 2008 avec Toni Elias, ce dernier avait terminé au troisième rang. Valentino Rossi s’était quant à lui adjugé la deuxième place en 2012 pour le compte de la firme italienne.

- Suzuki ne s’est hissé que deux fois au sein du Top 3 à Misano, c’était en 2007. Ses pilotes Chris Vermeulen et John Hopkins s’étaient respectivement classés deuxième et troisième de la course MotoGP™.

- En triomphant à Misano la saison passée, Marc Márquez mettait fin à une série de quatre victoires consécutives de Yamaha.

- Jorge Lorenzo et Marc Márquez sont les pilotes qui ont le plus brillé sur le tracé de Misano. Ces deux Espagnols s’y sont imposés à quatre reprises toutes catégories confondues.

- Dani Pedrosa est le dernier pilote à avoir remporté une course MotoGP™ en partant de la pole position à Misano, c’était en 2010.

- Marc Márquez, Bradley Smith et Scott Redding composaient le tiercé gagnant de la saison passée. C’était la première fois que trois pilotes passés par le Moto2™ figuraient sur un podium MotoGP™.

- Cal Crutchlow fêtera son 100e départ en MotoGP™ à Misano. Le pilote du team LCR Honda deviendra ainsi le quatrième Britannique à avoir disputé le plus de manches en catégorie reine, juste derrière Jeremy McWilliams (118), Ron Haslam (108) et Niall Mackenzie (104).

- Cal Crutchlow a inscrit 66 points lors des quatre dernières manches, ce qui est plus que n’importe quel pilote MotoGP™. Après douze épreuves, ce dernier est huitième et premier pilote indépendant au général.

- Aucun Britannique n’était parvenu à monter sur le podium devant son public en catégorie reine depuis la troisième place de Jeremy McWilliams à Donington il y a 16 ans ; série à laquelle Cal Crutchlow a donc mis fin. Le dernier Top 3 d’un pilote anglais sur le tracé de Silverstone en catégorie reine remontait quant à lui à Ron Haslam en 1984.

- Maverick Viñales est devenu à Silverstone le sixième pilote le plus jeune à remporté une course MotoGP™, le huitième au classement des concurrents ayant triomphé dans trois catégories. Le pilote Suzuki est en revanche le seul à avoir gagné en MotoGP™, en Moto2™ et en Moto3™.

- Maverick Viñales, qui offrait à Suzuki son second succès sous l’ère MotoGP™, rejoint Jorge Lorenzo, Dani Pedrosa, Marc Márquez, Álex Crivillé, Sete Gibernau, Carlos Checa, Toni Elias et Alberto Puig parmi les Espagnols victorieux en catégorie reine.

Un nombre record de vainqueurs
- En douze courses, la saison 2016 du MotoGP™ a d’ores et déjà atteint le record de 2006 avec sept vainqueurs différents. La dernière fois que la catégorie reine a fait mieux, c’était en 2000 à l’époque de la 500cc avec huit vainqueurs différents.
- Lors des sept dernières courses, aucun pilote n’est parvenu à s’imposer plus d’une fois, soit la plus grande série enregistrée en catégorie reine depuis 1999/2000.
- Jamais quatre pilotes n’avaient triomphé pour la première fois en catégorie reine dans une même saison depuis 1982 !
- Quatre constructeurs différents se sont illustrés depuis le début de saison : Suzuki, Honda, Yamaha et Ducati, une première depuis 2007.
- Vingt-et-un pilotes différents se sont d’ores et déjà imposés cette année, toutes catégories confondues, du jamais vu depuis 1982. Mais à cette époque le Championnat du Monde comptait cinq catégories !

Recommandés