Achat de billets
Achat VidéoPass
News
6 jours ago
By motogp.com

Direction Misano pour la suite de la saison 2016

Misano accueille la treizième manche de la saison 2016, le Grand Prix TIM de Saint-Marin et de la Riviera di Rimini.

46 vs 93 : Nouveau duel au #SanMarinoGP ?

Suite à la victoire de Maverick Viñales (Team Suzuki Ecstar) à Silverstone, la première de l’Espagnol et la première de Suzuki depuis 2007, le paddock MotoGP™ est directement parti pour Misano, où se tient du 9 au 11 septembre la treizième des dix-huit manches de la saison 2016, le Grand Prix TIM de Saint-Marin et de la Riviera di Rimini.

Septième vainqueur depuis le début de l’année, Viñales a sans doute remporté en Grande-Bretagne l’une des victoires les plus impressionnantes de la saison.

Contrairement à Jack Miller (Estrella Galicia 0,0 Marc VDS) et à Cal Crutchlow (LCR Honda), le Rookie of the Year 2015 a remporté sa première victoire en MotoGP™ sur piste sèche et en écrasant la concurrence puisqu’il comptait jusqu’à cinq secondes d’avance en fin de course après s'être échappé en tête dès les premiers tours.

Résumé : Première victoire historique pour Viñales

Grâce à cette victoire, Viñales a confirmé son statut d’alien que certains lui attribuaient depuis le début de l'année et que confirme son ascension à la quatrième place du classement général avec 25 points de plus que Dani Pedrosa (Repsol Honda Team). Son triomphe à Silverstone validait aussi le choix de Suzuki, qui n’aura mis qu’un an et demi à atteindre la plus haute marche du podium avec la GSX-RR, mais aussi celui de Yamaha Factory, qui a choisi le jeune Espagnol comme futur remplaçant de Jorge Lorenzo aux côtés de Valentino Rossi.

En finissant sur le podium, derrière Crutchlow, à Silverstone, ce dernier a repris trois petits points à Marc Márquez (Repsol Honda Team), qui conserve 50 points d’avance sur l’Italien. Avec un tel avantage, l’Espagnol n’a pas hésité à prendre des risques lorsqu’il a été opposé au nonuple Champion du Monde en Grande-Bretagne mais a fini par sortir de piste et pouvait s’estimer heureux de ne lui concéder que trois points. Le leader du classement général se prépare maintenant pour une épreuve qu’il avait remportée en 2015 ainsi que trois fois de suite de 2010 à 2012 (une fois en 125cc et deux fois en Moto2™) mais où son rival bénéficiera du soutien infaillible du public local.

Nouveau face à face entre Rossi et Márquez

Résidant à quelques kilomètres seulement de Misano, Rossi voudra absolument s’imposer ce week-end, parce qu’il sera à domicile mais avant tout pour continuer à réduire son retard sur Márquez. Après leur fantastique duel pour le podium en Angleterre, les deux pilotes pourraient continuer à faire le spectacle s’ils venaient à se retrouver dans la lutte pour la victoire à Misano, où ils ne seront cependant pas les seuls à viser la première place.

Sur une série noire qui s’est poursuivie avec une huitième place à Silverstone, Jorge Lorenzo (Movistar Yamaha MotoGP) accuse respectivement 64 et 14 points de retard sur Márquez et Rossi mais sera ce week-end sur un terrain idéal pour se relancer. Le Champion en titre s’était imposé dès sa première course à Misano, en 2007, en 250cc, lorsque le circuit avait été réintroduit au calendrier des Grands Prix, avant d’y finir deuxième lors de ses trois premières années en MotoGP™ et de s’y imposer à nouveau les trois suivantes.

Son compteur de victoires en catégorie reine étant désormais ouvert, Viñales sera motivé à poursuivre sur sa lancée lors de cette épreuve, que les pilotes du Ducati Team, Andrea Iannone et Andrea Dovizioso, devraient aborder en confiance puisqu’ils avaient pu rouler à Misano fin août, après la course de Brno, lors d’un test privé. Ducati comptera par ailleurs sur la présence de Michele Pirro, inscrit en wildcard, ainsi que de Xavi Forés du côté satellite, puisque l’Espagnol a été appelé à remplacer Loris Baz, blessé au pied droit, chez Avintia Racing. Engagé en WorldSBK cette année, Forés avait décroché sur sa Ducati Panigale R la quatrième place lors de la seconde des deux courses du WorldSBK à Misano au mois de juin.

Avec une victoire et une seconde place à domicile sur les deux dernières courses, Crutchlow, huitième au général, a rattrapé l’intégralité du retard qu’il avait pris en début d’année dans la lutte pour le titre de premier pilote de Team Indépendant et dispose maintenant de respectivement cinq et huit points d’avance sur Pol Espargaró (Monster Yamaha Tech3) et Héctor Barberá (Avintia Racing).

Dans les points à Silverstone pour sa première en MotoGP™, Alex Lowes remplacera de nouveau Bradley Smith chez Monster Yamaha Tech3 avec l’objectif de confirmer sa bonne prestation.

Début des essais libres dès vendredi matin à 9h50 pour la catégorie MotoGP™.

Recommandés