Achat de billets
Achat VidéoPass
News
8 jours ago
By motogp.com

#JapaneseGP : La conférence de presse

Les impressions des pilotes avant le coup d’envoi du triplé de courses du mois d’octobre au Grand Prix Motul du Japon.

#JapaneseGP : La conférence de presse

Accueillis par un temps froid et nuageux au Twin Ring Motegi, Marc Márquez, le leader du Championnat du Monde MotoGP™ 2016, Valentino Rossi, Jorge Lorenzo, Maverick Viñales, Andrea Dovizioso et Bradley Smith se sont retrouvés pour la traditionnelle conférence de presse précédant l’ouverture du Grand Prix.


En tête du Championnat avec 52 points d’avance, Marc Márquez (Repsol Honda Team) dispose d’une première balle de match mais ne s’attend pas à être sacré au Japon : « C’est notre première opportunité de remporter le titre mais je crois qu’il n’y a pas grand chose à dire à ce sujet parce qu’il sera très compliqué, presque impossible, de réunir les conditions nécessaires pour le faire. »

« C’est un circuit que ne va pas trop mal à mon style de pilotage mais où nous avons toujours eu un peu de mal avec notre moto. Ce sera peut-être différent cette année, nous allons essayer de gérer au mieux. C’est une période importante, il faut finir toutes les courses, éviter de chuter, marquer le maximum de points et finir sur le podium lorsque c’est possible. L’essentiel est d’atteindre notre objectif, peu importe où et quand nous le ferons. »

 

Principal adversaire de Márquez, Valentino Rossi (Movistar Yamaha MotoGP) espère profiter d’un circuit favorable à Yamaha, où il était monté sur le podium ces deux dernières années mais où sa dernière victoire remonte à 2008.

« Le Motegi est un tracé qui a pour habitude de me réussir, » a déclaré Rossi. « J’y ai décroché beaucoup de podiums. C’est un tracé où la Yamaha s’est également toujours montrée compétitive, mais chaque année est différente. Comme d’habitude, il faudra cerner au mieux le comportement des pneus pour effectuer le bon choix en vue du dimanche. Il faudra aussi voir la météo. J’espère que le soleil sera au rendez-vous et qu’il fera plus chaud qu’aujourd’hui. »

« Enchaîner trois courses est toujours une source de stress. Vous pouvez payer cher le moindre petit problème. Mais d’un autre côté, vous pouvez passer du temps sur la moto et améliorer séance après séance. Et puis les trois circuits de la tournée outre-mer sont fantastiques. C’est toujours un plaisir de courir sur ces circuits. »

 

Le Motegi vu par les pilotes

Sur le podium à Misano et au MotorLand Aragón, Jorge Lorenzo (Movistar Yamaha MotoGP) retrouve lui aussi un circuit où il a un excellent palmarès et notamment trois victoires en MotoGP™.

« Nous avons retrouvé une place sur le podium et c’était important. Le Motegi est un circuit qui va très bien à la Yamaha et où nous sommes habituellement compétitifs. Maintenant nous devons voir comment ça se passera avec les nouveaux pneus et la nouvelle électronique. »

« La piste appartient à Honda et le tracé est théoriquement plus favorable à Honda, avec des virages lents et de grosses accélérations, mais c’est un domaine dans lequel nous avons beaucoup progressé ces dernières années. »

 

Maverick Viñales (Team Suzuki Ecstar) vise pour sa part la quatrième place du classement général, occupée par Dani Pedrosa (Repsol Honda Team) avec seulement six points d’avance sur son compatriote.

« Ce n’est pas forcément le tracé idéal pour Suzuki, mais je m’étais senti bien sur la moto l’an passé, » a commenté Viñales. « Et puis j’y avais signé de bons résultats en Moto3 et Moto2. C’est une piste qui convient assez bien à mon style de pilotage. Jusqu’à présent, nous faisons du bon boulot. Avec mon team, nous sommes motivés et confiants. L’écart avec Dani au Championnat est assez faible. Ça sera intéressant de voir si nous pouvons terminer devant lui. Mais dans de bons jours, Dani est systématiquement devant. »

 

Septième du classement général, à un point de Cal Crutchlow (LCR Honda), Andrea Dovizioso (Ducati Team) est revenu sur une saison en demi-teinte, qu’il espère cependant finir avec de bonnes performances et notamment au Japon, où il avait pris la cinquième place en 2014 comme en 2015.

« Nos résultats ont été irréguliers cette année. Lors du dernier Grand Prix, j’avais eu un très bon rythme mais je n’ai fini qu’en onzième position et c’était très décevant. Le Motegi est sur le papier un circuit qui devrait bien nous aller. Ducati a eu de bons résultats ici par le passé et j’espère que nous pourrons être compétitifs ce week-end. »

Quant à l’arrivée d’Héctor Barberá à ses côtés, en tant que remplaçant d’Andrea Iannone, Dovizioso a ajouté : « Je connais bien Héctor parce que nous nous battons dans le même Championnat depuis des années. C’est un pilote très différent de Iannone et nous allons voir ce dont il sera capable sur notre moto. »

 

De retour après la longue période de convalescence qui avait suivi sa chute à la fin du mois d’août, aux 8 Heures d’Oschersleben, et son opération du genou droit, Bradley Smith (Monster Yamaha Tech3) était ravi de retrouver son équipe et a déclaré : « Je suis vraiment content d’être là. Ce fut un véritable supplice que de regarder les courses pendant sept semaines depuis mon canapé. Après mes deux opérations, nous avons travaillé sans relâche avec mon kinésithérapeute pour retrouver la pleine mobilité de mon genou droit. De jour en jour ça va mieux, même si je ne suis pas encore à 100%. Ce week-end, je vais pouvoir voir où j’en suis dans mon processus de guérison, car rien ne remplace la moto. Je veux reprendre mes marques. J’espère que ça se passer bien. Nous allons travailler avec mon team, mon kinésithérapeute et la Clinica Mobile, pour signer le meilleur résultat possible. »

Smith optimiste pour son retour

La première séance d’essais MotoGP™ du Grand Prix Motul du Japon a lieu vendredi à 9h55, heure locale, soit 2h du matin en France métropolitaine.

Recommandés