Achat de billets
Achat VidéoPass
News
6 jours ago
By motogp.com

La lutte pour la place de dauphin continue en Australie

Enea Bastianini a repris l’avantage sur Jorge Navarro dans la lutte qui les oppose pour la place de dauphin en Moto3™ avant l’Australie.

Brad Binder (Red Bull KTM Ajo), pourtant déjà assuré du titre depuis Aragón, a toujours autant soif de victoires comme en témoigne sa prestation au Grand Prix du Japon. Tombé deux fois durant les essais libres, le pilote du team Red Bull KTM Ajo n’a commis aucun faux pas durant la course, qu’il a menée dans sa quasi-intégralité avant de se faire souffler la victoire par Enea Bastianini (Gresini Racing Moto3) pour 17 petits millièmes.

Résumé : Bastianini renoue enfin avec la victoire

Pour l’Italien, qui avait justement été battu sur le fil à Misano par le Sud-Africain, ce succès avait des airs de revanche mais pas seulement… Le pilote Gresini, qui accusait quatre points de retard sur Jorge Navarro (Estrella Galicia 0,0) avant de se rendre au Japon, réalisait aussi une excellente opération au général. Et pour cause, le Catalan qui l’avait délogé de la deuxième place du Championnat en allant triompher à Aragón, a été éliminé dès le premier virage, après avoir heurté la roue arrière de Joan Mir (Leopard Racing).

Enea Bastianini récupérait ainsi son rang de provisoire dauphin pour 21 points. Mais Jorge Navarro, qui s’est luxé l’épaule dans cette chute, espère récupérer au plus vite pour défendre ses chances dès Phillip Island, circuit où il s’était classé quatrième l’an passé alors que son adversaire était contraint à l’abandon. Derrière, Nicolò Bulega (Sky Racing Team VR46), Joan Mir et Fabio Di Giannantonio (Gresini Racing Moto3) se disputent toujours la place de dauphin.

Nicolò Bulega s’est emparé des commandes du groupe, en terminant troisième du Grand Prix du Japon ; podium, sur lequel il ne s’était plus hissé depuis Jerez et dont il héritait suite à la disqualification d’Hiroki Ono (Honda Team Asia) pour poids non-conforme. Mais l’Italien n’a que cinq longueurs d'avance sur le Majorquin Joan Mir, qui ne faisait pas mieux que neuvième à Motegi. Ce dernier est également talonné par Fabio Di Giannantonio, classé cinquième pour la première étape de la tournée outre-mer. Le transalpin ayant lui-même deux points d’avance sur le plus expérimenté Francesco Bagnaia (Pull & Bear Aspar Mahindra Team).

Les essais libres du Grand Prix d’Australie débuteront vendredi 21 octobre à partir de 1h pour la catégorie Moto3™.

Recommandés