Achat de billets
Achat VidéoPass
News
1 jour ago
By motogp.com

Márquez arrive en Australie en Champion

Suite au sacre de Márquez au Motegi, le MotoGP™ poursuit sa tournée outre-mer à près de 8000 kilomètres au sud du Japon, à Phillip Island.

Support for this video player will be discontinued soon.

#AustralianGP : La course du siècle

Parmi les merveilles du monde des sports mécaniques, le circuit de Phillip Island se prépare à accueillir le Grand Prix Michelin® d’Australie, la seizième manche du Championnat du Monde MotoGP™ 2016, qui vient d’être remporté par Marc Márquez (Repsol Honda Team) au Japon.

Support for this video player will be discontinued soon.

Résumé : Victoire et sacre de Márquez au Motegi

Malgré de très maigres chances d’être couronné Champion du Monde MotoGP™ pour la troisième fois de sa carrière dès sa première opportunité, l’Espagnol a réussi à saisir sa première balle de match en s’assurant sa cinquième victoire de la saison et en profitant surtout des chutes pour le moins inattendues de ses deux adversaires pour le titre, Valentino Rossi (Movistar Yamaha MotoGP) et son coéquipier Jorge Lorenzo.

Support for this video player will be discontinued soon.

Course à oublier pour Lorenzo et Rossi à Motegi

Après avoir brièvement fêté son cinquième titre mondial (125cc en 2010, Moto2™ en 2012, MotoGP™ en 2013, 2014, et 2015), le plus jeune triple Champion du Monde de l’histoire de la catégorie reine a pris la direction de Phillip Island pour la première des trois dernières courses de la saison. Libéré de la pression, l’Espagnol a d’ores et déjà annoncé qu’il allait pouvoir attaquer à 100% sur les trois dernières épreuves et s'était imposé en Australie en 2015 à l’issue d’une course sensationnelle, dans laquelle il avait battu Jorge Lorenzo dans le dernier tour.

Support for this video player will be discontinued soon.

Márquez remporte la course de l’année à Phillip Island

Tous les deux tombés au Japon alors qu’ils poursuivaient Márquez, Rossi et Lorenzo auront à coeur de se relancer en Australie et avaient été deux des principaux protagonistes d’une bataille qui avait duré toute la course en 2015, et qu’ils avaient respectivement terminée aux deuxième et quatrième places. Suite à leur double abandon au Motegi, l’écart entre Rossi et Lorenzo demeure de quatorze points, si bien que le titre de vice-Champion est encore bel et bien à la portée de Lorenzo, qui en fera son principal objectif après avoir concédé celui de Champion à Márquez.

Troisième au Japon, Maverick Viñales (Team Suzuki Ecstar) a profité de l’absence de Dani Pedrosa (Repsol Honda Team), rentré à Barcelone après s’être fracturé la clavicule, pour s’emparer de la quatrième place du classement général, avec dix points d’avance sur son compatriote et seulement dix-sept de retard sur Lorenzo.

Récompensé par une deuxième place, devant Viñales, au Japon, Andrea Dovizioso (Ducati Team) a quant à lui pris la sixième place du classement général avec huit longueurs d’avance sur Cal Crutchlow (LCR Honda), qui demeure le pilote de Team Indépendant le mieux classé, avec dix points d’avance sur Pol Espargaró (Monster Yamaha Tech3) et trente-deux sur Héctor Barberá.

Ce dernier a perdu beaucoup de terrain sur ses deux adversaires en chutant au Motegi, alors qu’il remplaçait Andrea Iannone dans le team officiel de Ducati. L’Espagnol remplacera cependant aussi l’Italien, troisième à Phillip Island l’an dernier, en Australie et aura donc une seconde opportunité sur la Desmosedici GP 2016, sur laquelle il courra avec le team Avintia Racing en 2017.

En plus de revenir dans la bagarre pour le titre de premier pilote de Team Indépendant, Barberá devra défendre sa place dans le Top 10 puisqu’il est actuellement douze points derrière Iannone, désormais neuvième, et n’en n’a que deux d’avance sur Aleix Espargaró (Team Suzuki Ecstar), qui vient de signer son meilleur résultat de la saison en terminant quatrième au Japon.

Également dans le Top 10 au Motegi, Álvaro Bautista et Stefan Bradl abordent leurs dernières courses avec l’Aprilia Racing Team Gresini et voudront continuer sur leur lancée tandis que Jack Miller (Estrella Galicia 0,0 Marc VDS), qui sera à domicile, et Bradley Smith (Monster Yamaha Tech3) s’apprêtent à enchaîner les courses après être revenus de blessure au Japon.

Miller ne sera pas l’unique Australien sur la grille de Phillip Island puisque son compatriote Mike Jones prendra une nouvelle fois la place de Barberá aux côtés de Loris Baz (Avintia Racing). Ce dernier a fini seizième au Japon et fera tout son possible pour retrouver le Top 15 en Australie, n’ayant plus marqué de points depuis sa fantastique quatrième place en République tchèque à la fin du mois d’août.

Les essais libres de la catégorie MotoGP™ commencent à 10h55, heure locale (GMT +11), soit 1h55 en France métropolitaine.

Support for this video player will be discontinued soon.

1

OnBoard à Phillip Island avec GoPro™

Recommandés