Achat de billets
Achat VidéoPass
News
22 jours ago
By motogp.com

Vainqueur en Australie, Lüthi revient à 22 points de Zarco

Le Suisse s’est imposé sur Franco Morbidelli au tout dernier moment en Australie et passe à la seconde place du classement général.

Résumé : Lüthi s'impose in extremis en Australie

En pole position pour le Grand Prix Michelin® d’Australie, Tom Lüthi (Garage Plus Interwetten) s’est offert une importante victoire après avoir mené durant la quasi-totalité de la course. Opposé à Franco Morbidelli (Estrella Galicia 0,0 Marc VDS) et à Mattia Pasini (Italtras Racing Team), le Suisse n’a que très rarement concédé la première position et s’est retrouvé dans un duel avec Morbidelli après que Pasini se soit fait doubler par Sandro Cortese (Dynavolt Intact GP) et ait fini par chuter à deux tours de l’arrivée.

Doublé par Morbidelli dans le dernier tour, Lüthi s’est accroché à la roue arrière de son rival pour réaliser une prise d’aspiration parfaite sur la dernière ligne droite et passer l’Italien juste avant de franchir la ligne d’arrivée. Vainqueur pour 0.010s d’avance sur Morbidelli, Lüthi remportait deux courses d’affilée pour la première fois de sa carrière et signait sa quatrième victoire de la saison, un chiffre qu’il n’avait auparavant atteint qu’une seule fois, en 2005, l’année de son sacre en 125cc.

Cette victoire est d’autant plus importante qu’elle lui permet de revenir à seulement vingt-deux points de Johann Zarco (Ajo Motorsport) dans la lutte pour le titre mondial.

Dixième sur la grille, le Français a perdu sept positions dès le premier tour et n’a jamais pu revenir dans le Top 10. Douzième à l’arrivée, le Français aurait pu repartir d’Australie avec une avance encore moins importante si Álex Rins (Páginas Amarillas HP 40) n’était pas tombé en début de course, alors qu’il évoluait dans le Top 6. Suite à son abandon, l’Espagnol concède la seconde place à Lüthi et se retrouve à vingt-cinq points de Zarco.

À l’arrivée de la course, la troisième place est revenue à Cortese, auteur d’une belle remontée en fin d’épreuve, tandis que Lorenzo Baldassarri (Forward Team), Takaaki Nakagami (Idemitsu Honda Team Asia) et Jonas Folger (Dynavolt Intact GP) complétaient le Top 6.

Simone Corsi (Speed Up Racing), Axel Pons (AGR Team), Marcel Schrötter (AGR Team), Xavi Vierge (Tech3 Racing) et Xavier Siméon (QMMF Racing) étaient aussi dans les points, devant Zarco, Jesko Raffin (Sports-Million-EMWE-SAG), Edgar Pons (Páginas Amarillas HP 40) et Ratthapark Wilairot (Idemitsu Honda Team Asia).

Cliquez ici pour accéder aux résultats.

Recommandés