Achat de billets
Achat VidéoPass
News
13 jours ago
By motogp.com

Zarco, double Champion du Monde Moto2™

Johann Zarco conserve sa couronne de Champion du Monde en catégorie Moto2™ après avoir gagné en Malaisie. Retour sur le parcours du Français

#2arco : Zarco double Champion du Monde Moto2™ !

Vainqueur de la toute première édition de la Red Bull Rookies Cup en 2007, Johann Zarco fait son arrivée en mondial deux ans plus tard, dans le cadre de la catégorie 125cc. Et le pilote du team WTR San Marino entre dans les points dès ses débuts, en hissant son Aprilia en quinzième position au Grand Prix du Qatar. Vingtième au terme de sa première saison, le natif de Cannes gagne neuf places au général en 2010, puis rejoint la structure d’Aki Ajo.

Au guidon cette fois d’une Derbi, le Français se révèle et grimpe sur son premier podium à Jerez. Ce dernier récidive quelques semaines plus tard à Estoril. En Catalogne, Johann Zarco manque de décrocher sa première victoire mais écope finalement d’une pénalité. Après trois autres tentatives au Sachsenring, à Brno et à Misano, le tricolore parvient enfin à concrétiser sur le tracé de Motegi, ce qui fut son seul succès en 125cc. Sa régularité lui permet néanmoins de se maintenir dans la course au titre face à Nico Terol. Arrivé avec vingt points de retard sur l’Espagnol pour la finale de Valence, le représentant Derbi tente le tout pour le tout mais chute. Avec un total de onze podiums, Johann Zarco hérite du trophée de vice-Champion et accède à la catégorie Moto2™.

Sur une Motobi alignée par le team JiR, le Français termine sa campagne 2012 au dixième rang et migre chez Came IodaRacing, où il évolue sur une Suter. Johann Zarco signe ses deux premiers Tops 3 au Mugello et à Valence pour finalement se classer neuvième du général. L’année suivante, le tricolore change encore d’équipe et intègre le team Air Asia Caterham. Le tricolore signe quatre nouveaux podiums en Catalogne, à Misano, à Aragón et à Valence ; des résultats qui lui permettent de finir la saison à la sixième place.

Mais en 2015, Aki Ajo décide d’engager une Kalex en catégorie Moto2™ qu’il confie à Johann Zarco. Le duo reconstitué ne laissera cette fois pas échapper la couronne mondiale. Le Français était bien parti pour s’imposer dès la manche inaugurale, sans cette pièce du sélecteur qui le trahit à quelques tours de l’arrivée. Classé finalement huitième de la course, le tricolore monte ensuite sur la deuxième marche du podium à Austin et enregistre sa toute première victoire en Moto2™ sur le tracé de Termas de Rio Hondo. Johann Zarco enchaîne ensuite dix autres podiums ; parmi lesquels cinq victoires, en Catalogne, aux Pays-Bas, en République tchèque et à Misano. Sixième à Aragón alors qu’il pouvait être déjà mathématiquement titré, le pilote du team Ajo Motorsport devra patienter deux semaines de plus avant de coiffer sa couronne de Champion du Monde au Japon, où il triomphe en l’absence de son rival Tito Rabat, forfait. Délesté de toute pression, Johann Zarco s’offre une dernière victoire en Malaisie puis remet son titre en jeu.

Et la saison 2016 ne débute pas de la meilleure des manières, puisque ce dernier vole le départ au Qatar. Contraint d’observer un ride-through, Johann Zarco rallie l’arrivée en douzième position. Et après avoir inscrit une victoire en Argentine et une troisième place à Austin, le Français part à la faute devant son public. Une chute lourde de conséquence au Championnat, ce dernier pointait alors à 31 longueurs d’Álex Rins. Vainqueur au Mugello puis en Catalogne, le tricolore revient néanmoins à égalité de points à Assen et s’empare des commandes du général au Sachsenring, circuit où il s’impose alors que quatre de ses poursuivants se font piéger par la pluie. Après la trêve estivale, Johann Zarco connaît un nouveau succès au Red Bull Ring, qui sera suivi d’un petit passage à vide et pour cause, sur les quatre courses suivantes, Álex Rins termine systématiquement devant le Français. Ce dernier quitte Aragón avec un petit point d’avance, mais rectifie le tir au Japon avec une deuxième place tandis que son adversaire chute. À Phillip Island, le Français ne fera pas mieux que douzième mais échappait au pire compte tenu d’une nouvelle erreur d’Álex Rins. Mais en Malaisie Johann Zarco se montre magistral. Parti de la pole position, le pilote du team Ajo Motorsport s’incline face à Jonas Folger et Franco Morbidelli, qu’il repassera lorsque la piste se mettra à sécher. Johann Zarco s’impose alors que Tom Lüthi et Álex Rins ne font pas mieux que 6e et 14e. Le tricolore devient le premier pilote Moto2™ à remporter deux couronnes consécutives.

Biographie
Date de naissance : 16 juillet 1990
Lieu de naissance : Cannes
Premier Grand Prix : Losail 2009, 125cc
Première pole position : Mugello 2011, 125cc
Premier podium : Jerez 2011, 125cc
Première victoire : Motegi 2011, 125cc
Départs : 137
Victoires : 15
Podiums : 40
Pole positions : 18
Meilleurs tours en course : 12
Titres : Moto2™ (2015 – 2016)

Carrière en Championnat du Monde
2009 : Championnat du Monde 125cc – 20e position - Aprilia, 16 départs, 32 points
2010 : Championnat du Monde 125cc – 11e position – Aprilia, 17 départs, 77 points
2011 : Championnat du Monde 125cc – 2e position – Derbi, 17 départs, 262 points
2012 : Championnat du Monde Moto2™ – 10e position – Motobi, 17 départs, 95 points
2013 : Championnat du Monde Moto2™ – 9e position – Suter, 17 départs, 141 points
2014 : Championnat du Monde Moto2™ – 6e position – Caterham Suter, 18 départs, 146 points
2015 : Championnat du Monde Moto2™ – Champion du Monde – Kalex, 18 départs, 352 points
2016 : Championnat du Monde Moto2™ – Champion du Monde – Kalex, 17 départs, 251 points

Recommandés