Achat de billets
Achat VidéoPass
News
6 jours ago
By motogp.com

Mir : « Le GP d’Autriche a été un tournant »

Joan Mir, candidat au titre de meilleur rookie, revient avec motogp.com sur sa première saison en mondial et confie ses espoirs pour 2017.

Joan Mir : « Rossi, c'est ma référence »

Joan Mir a fait forte impression pour sa première saison en mondial. Malgré des débuts qu’il qualifie de ‘compliqués’, le Majorquin parvenait finalement à concrétiser sur le tracé du Red Bull Ring, après un dernier tour plein de suspense face à Brad Binder, Fabio Quartararo, Enea Bastianini et Philipp Öttl. Et cette victoire allait constituer comme une sorte de déclic chez le pilote Leopard.

« Les premières courses de la saison ont été difficiles car tout était nouveau pour moi, la moto, le team, confie-t-il. Mais finalement en cette fin d’année nous nous battons, nous avons décroché des podiums et même une victoire, c’est incroyable ! La différence s’est faite en Autriche. La moto s’était comportée à merveille, j’étais plus motivé : ce fut un tournant. »

Dès lors Joan Mir évoluait régulièrement aux avant-postes, allant jusqu’à signer un second podium en terminant troisième du Grand Prix de Saint-Marin. Avant de disputer l’ultime épreuve de Valence, l’Espagnol pointe ainsi en sixième position au général, cinq points derrière un autre rookie, Nicolò Bulega qu’il entend bien déloger.

« J’aimerais achever cette saison avec le trophée de meilleur rookie et dire que j’ai beaucoup appris lors de cette première année. C’est vrai, je suis un pilote différent comparé au début de saison. Mon principal objectif pour 2017 est de me battre au Championnat. Je veux progresser pour avoir la chance d’atteindre un jour le MotoGP et de décrocher un maximum de titres, ajoute-t-il. C’est le rêve de tout pilote. »

Dans cette interview, Joan Mir fait également référence à Valentino Rossi, dont il espère suivre les traces et qui l’a d’ailleurs invité à venir rouler dans son ranch : « J’admire plusieurs pilotes, notamment ceux du Top 5 en MotoGP, car courir à ce niveau est très difficile. Mais Valentino a toujours été ma référence. Il m’a invité à venir rouler au Ranch. Je n’ai malheureusement pas pu y aller, car j’avais un événement au même moment. C’est dommage, mais j’espère avoir l’occasion d’y aller dans le futur. »

Résumé : Mir décroche sa première victoire en Autriche

Recommandés