Achat de billets
Achat VidéoPass
News
15 jours ago
By motogp.com

Iannone brille lors de la deuxième journée à Sepang

Andrea Iannone s’est montré le plus rapide sur sa Suzuki GSX-RR, lors de la deuxième journée de Test Officiel à Sepang.

Le MotoGP™ était de retour, ce mardi à Sepang, pour la deuxième journée de Test Officiel, mais l’activité fut assez limitée durant les trois premières heures compte tenu de la piste mouillée. Seuls quelques pilotes se seront aventurés en piste dans ces conditions parmi lesquels Jorge Lorenzo (Ducati Team) et Michele Pirro (Ducati Test Team), qui avait pris le relai de Casey Stoner sur la Ducati Test. Les équipes n’ont véritablement débuté leur programme que sur les coups de 13h30/14h.

Résumé - Test de Sepang 2017 - Jour 2

Et le meilleur temps est au final revenu à Andrea Iannone (Team Suzuki Ecstar). L’Italien, qui était toujours occupé à comparer les deux versions de la GSX-RR, est parvenu à boucler un tour en 1’59.452 pour récupérer le commandement dans le dernier quart d’heure et ne plus en bouger. Le transalpin aura également battu de deux dixièmes le chrono en 1’59.680 réalisé par Casey Stoner un jour plus tôt.

Classé deuxième, Maverick Viñales (Movistar Yamaha MotoGP) est lui aussi passé sous la barre des deux minutes, mais l’Espagnol se voyait tout de même relégué à un peu plus de quatre dixièmes d’Andrea Iannone, sur une Yamaha YZR-M1 pourvue de son nouveau carénage. Son coéquipier Valentino Rossi (Movistar Yamaha MotoGP), qui pointait au huitième rang après la première journée de Test, héritait quant à lui de la quatrième position à huit dixièmes ; Álvaro Bautista (Pull&Bear Aspar Team) s’étant intercalé entre les deux représentants de la firme japonaise.

Johann Zarco (Monster Yamaha Tech3) progresse de son côté du 14e au 5e rang, tout en poursuivant sa découverte de la catégorie reine. Le double Champion du Monde Moto2™, qui terminait de ce fait meilleur rookie du jour, a même occupé un moment la tête du classement. Le Français devance de neuf millièmes Héctor Barberá (Reale Esponsorama Racing).

Zarco : « Je suis très content de notre travail »

Venaient ensuite les deux pilotes Ducati Andrea Dovizioso (Ducati Team) et Jorge Lorenzo (Ducati Team), qui gagnait pas moins de huit places lors de cette seconde journée. Le Majorquin, dont le travail consistait notamment à évaluer le freinage arrière de sa Desmosedici ce mardi, pointait en revanche à une seconde d’Andrea Iannone.

Jonas Folger (Monster Yamaha Tech3) et Marc Márquez (Repsol Honda Team), qui a connu un petit souci électronique en cours de session, complètent le Top 10 ; l’Espagnol ayant consacré une partie de son programme au nouveau moteur. Son coéquipier Dani Pedrosa (Repsol Honda Team) termine quant à lui 14e, derrière Cal Crutchlow (LCR Honda) et Álex Rins (Team Suzuki Ecstar).

Dans le clan Aprilia, l’attention était plutôt portée sur le moteur. Áleix Espargaró (Aprilia Racing Team Gresini), victime d’une chute durant l’après-midi, s’adjuge tout de même la 11e place, tandis que Sam Lowes (Aprilia Racing Team Gresini), signait le 22e temps.

Pol Espargaró et Bradley Smith du Red Bull KTM Racing Factory finissent respectivement 20e et 25e.

Le Français Loris Baz (Reale Esponsorama Racing), crédité du 18e chrono, est parti à la faute dans le virage 9. Même chose pour Danilo Petrucci (Octo Pramac Yakhnich) et Tito Rabat (EG 0,0 Marc VDS), incident qui aura d'ailleurs entraîné un bref drapeau rouge. L’Espagnol, tombé à hauteur de la courbe 11, a été transporté à l’hôpital de Putrajaya où les médecins ont diagnostiqué une fracture du poignet droit, en plus de blessures au genou gauche et au pied droit . Le Test de Sepang s'arrête donc là pour le Catalan, contraint de rentrer en Europe pour se faire soigner.

Une journée de roulage reste à disputer sur le tracé de Sepang. Les pilotes du MotoGP™ devront ensuite patienter jusqu’au 15 février pour reprendre la piste.

Recommandés