Achat de billets
Achat VidéoPass
News
12 jours ago
By motogp.com

#ArgentinaGP : Toutes les statistiques du MotoGP™

motogp.com vous livre toutes les statistiques avant que les pilotes du MotoGP™ ne prennent la direction de l’Argentine.

- L’Argentine a accueilli jusqu’à présent 13 Grands Prix ; le premier d’entre eux ayant eu lieu en 1961 du côté de Buenos Aires. Il s’agissait alors de la première course disputée hors du continent européen et certains pilotes avaient fait l’impasse sur cette épreuve de 52 tours en 500cc. Jorge Kissling (Matchless) l’avait emporté ce jour-là devant le local Juan Carlos Salatino (Norton).

- Dix éditions du Grand Prix d’Argentine se sont déroulées sur le tracé de Buenos Aires et ce jusqu’en 1999. Depuis quatre ans, les pilotes du Championnat du Monde se rendent en revanche sur le circuit de Termas de Río Hondo.

- Trois Argentins ont déjà triomphé en mondial : Sebastian Porto, auteur de sept succès en 250cc, Benedicto Caldarella et Jorge Kissling qui se sont chacun illustrés une fois en 500cc. La dernière victoire d’un Argentin remonte au Grand Prix des Pays-Bas 2005, lorsque Sebastian Porto s’était justement imposé devant Dani Pedrosa et Jorge Lorenzo.

- Marc Márquez a remporté deux des trois manches disputées à Termas de Río Hondo en partant de la pole position (2014 et 2016). L’Espagnol avait également signé le meilleur temps des qualifications en 2015, mais s’était fait piéger en course, alors qu’il se battait pour la tête. L’épreuve avait été remportée par Valentino Rossi, qui s’était élancé huitième.

- Marc Márquez et son coéquipier Dani Pedrosa n’ont figuré ensemble sur le podium qu’à deux reprises l’an passé : en Catalogne et en Argentine.

- Marc Márquez a toujours gagné une des deux courses inaugurales depuis qu’il évolue en MotoGP™.

- Valentino Rossi, qui s’était adjugé la troisième place au Qatar, a toujours inscrit au minimum un podium ces 22 dernières années. Un record de longévité !

- Valentino Rossi est d’ailleurs le seul pilote à avoir couru sur l’ancienne piste de Buenos Aires. En 1998, l’Italien y avait dominé ses adversaires de la 250cc, avant d’inscrire une troisième place l’année suivante.

- Le seul podium de Ducati sur ce circuit est à mettre au compte d’Andrea Dovizioso, qui s’était classé deuxième en 2015.

- Le meilleur résultat de Suzuki est en revanche une septième position décrochée par Aleix Espargaró il y a deux ans.

- Aprilia y avait également enregistré une septième place lors de la précédente édition avec Stefan Bradl. Il s’agissait alors du meilleur résultat de la marque italienne en catégorie reine depuis le Grand Prix de Grande-Bretagne 2003 lorsque Noriyuki Haga avait terminé septième. Depuis Aleix Espargaró a fini sixième de la course au Qatar et il faut remonter à la prestation de Colin Edwards sur le tracé de Suzuka en 2003 pour retrouver un résultat identique.

- Les cinq dernières courses ont été remportées par des pilotes différents : Marc Márquez, Cal Crutchlow, Andrea Dovizioso, Jorge Lorenzo et Maverick Viñales.

- Le circuit de Termas de Río Hondo est une des cinq pistes où Jorge Lorenzo n’a jamais gagné avec Austin, Sachsenring, Sepang et Red Bull Ring.

- Maverick Viñales a marqué des points lors des 17 dernières courses. La dernière fois qu’il avait terminé en dehors du Top 15, c’était en Argentine justement. Ce dernier était parti au tapis à trois tours de l’arrivée ; laissant ainsi échapper la troisième marche du podium. Si ce dernier sort une nouvelle fois vainqueur à Termas de Río Hondo, il deviendrait le premier pilote Yamaha à briller sur les deux premières manches du calendrier depuis Wayne Rainey en 1990. Un autre concurrent est déjà parvenu à accomplir une telle performance en MotoGP™, mais il s’agissait de Marc Márquez sur sa Honda en 2014.

- Sam Lowes qui fut le pilote le plus ‘lent’ en course, pointait à très exactement 1.891 de Johann Zarco qui avait établi le meilleur tour. Jamais les 23 pilotes du MotoGP™ s’étaient tenu dans un tel intervalle.

- Álex Rins, meilleur rookie au Qatar, avait achevé le Grand Prix à la neuvième place. Il s’agissait du meilleur résultat réalisé par un pilote faisant ses débuts depuis Scott Redding en 2014. Lequel s’était classé septième.

- Les quatre pilotes ayant fait leur ascension en MotoGP™ cette année Johann Zarco, Sam Lowes, Jonas Folger et Álex Rins étaient justement les quatre premiers de la course Moto2™ de l’an passé.