Achat de billets
Achat VidéoPass
News
13 jours ago
By motogp.com

P. Espargaró : « KTM veut ravir le titre d’ici trois ans »

Pol Espargaró évoque, dans le cadre d’une interview motogp.com, ses objectifs et les raisons qui l’ont amené à signer chez KTM.

« KTM veut se battre pour le titre d’ici trois ans… »

Tel est l’objectif de la marque autrichienne selon les dires d’un de ses pilotes, Pol Espargaró rencontré en amont du Grand Prix d’Argentine. Le constructeur de Mattighofen a déjà franchi une étape en plaçant ses pilotes à l’arrivée de l’épreuve qatarie mais un long chemin reste encore à parcourir… Qu’en pense justement l’Espagnol ?

Pol Espargaró : « Pour moi ça semble tellement difficile, presque impossible mais je les crois. Je suis ici pour me battre afin d’empocher des victoires. Ils ont essayé dans d’autres catégories, alors pourquoi pas en MotoGP™ ? Je ne sais pas, la vie est faite d’aventures, donc essayons ! Le développement de la moto avance très vite et en ce sens vous ne pouvez pas vous projeter quant à notre situation à la mi-saison. Je ne sais pas, j’espère me battre pour les points le plus vite possible. Ça ne sera pas évident mais j’ai foi en KTM. »

Et quelque part le Catalan confiait que cette RC16 lui convenait davantage en termes de style de pilotage.

Pol Espargaró : « Avec la Yamaha il fallait que j’aie un style très coulé alors qu’à la base, je suis un pilote plutôt agressif. J’essayais d’être le plus souple possible du coup je ne pouvais pas piloter comme je voulais. La KTM me ressemble davantage, elle est plus sauvage. On a tendance à freiner plus tard avec et j’adore justement entrer fort dans les virages. J’aime la façon dont on évolue sur cette moto. Je pense que c’est un peu mieux pour moi comparé à la Yamaha. »

Dans cette interview, Pol Espargaró revient également sur les raisons qui l'ont conduit à signer chez Red Bull KTM Factory Racing.

Pol Espargaró : « Il y a quelques années de ça en Moto2™, je me bagarrais face à des pilotes qui aujourd’hui gagnent des courses, ce qui est très frustrant car je pense et je sais que je peux le faire. Je n’avais pas la possibilité de m’exprimer jusqu’à présent. Et lorsque KTM est arrivé en MotoGP™ et m’a présenté son projet, soutenu par Red Bull, j’ai dit ‘Oui, c’est ce que je veux. C’est là où je veux aller.’ Après ma première année chez Monster Yamaha Tech3, je pouvais rejoindre Suzuki mais j’ai refusé, j’ai voulu rester dans le clan Yamaha. En voyant les résultats de mon frère et de Maverick, j’ai réalisé que j’avais peut-être pris la mauvaise décision. Alors quand KTM est arrivé, je me suis dit : ‘Ok, je ne sais pas s’ils connaîtront la même réussite que Suzuki, si ça sera mieux ou moins bien… Mais c’est une équipe d’usine et ils ont l’esprit de la gagne.’

C’est justement cet esprit qui a permis à l’équipe autrichienne d’avancer aussi vite. Avec deux machines à l’arrivée du Grand Prix du Qatar, le Test de Valence semblait déjà bien loin. Et le constructeur est désormais prêt à affronter un nouveau challenge en prenant la route de Termas de Río Hondo ; un circuit où ils ne se sont encore jamais rendus.