Achat de billets
Achat VidéoPass
News
17 jours ago
By Loris Baz

Baz : « Je suis vraiment confiant pour la course »

Le Français a enregistré sa meilleure qualification en MotoGP™ en Argentine.

Après le Qatar, la pluie s'est une nouvelle fois invitée aux hostilités samedi à Termas de Río Hondo. En dépit des conditions difficiles, Loris Baz s'est senti à l'aise, aussi bien sur le sec que sur le mouillé. Déjà confortablement installé dans le Top 10 à l'issue de la journée d'ouverture, le Français s'est assuré une qualification d'office en Q2 en se maintenant au septième rang de la hiérarchie au terme de la troisième séance d'essais libres.

Q2 #ArgentinaGP @lorisbaz #focus #realeavintiaracing #forzaducati #motogp

Une publication partagée par Reale Avintia Racing (@realeavintia) le

Sur le mouillé, Baz s'est ensuite adjugé son meilleur chrono dès le début des qualifications, en 1'49.630. Ainsi, il s'élancera depuis la neuvième place sur la grille départ du Grand Prix d'Argentine, ce qui est son meilleur résultat depuis son arrivée en MotoGP.  Confiant pour cette seconde course de la saison, le pilote Ducati entend bien concrétiser en marquant de nombreux points afin de quitter l'Amérique Latine sur une bonne note. 

Loris Baz : 
« La journée s'est très bien passée, du début à la fin. Mon rythme sur le sec était très bon et j'ai réussi à suivre Marc (Márquez) sur sept ou huit tours. J'ai découvert la moto sur piste mouillée lors de la dernière séance d'essais. Malgré quelques détails à régler, je me sentais également en confiance. Les conditions étaient différentes en Q2 puisque la piste avait commencé à sécher durant la Q1. Compte tenu de mon gabarit, l'arrière avait tendance à pousser l'avant et c'était très difficile. Il fallait donc que je fasse un tour rapide sans tarder. Il était envisageable de faire mieux, mais je reste néanmoins satisfait. Notre rythme est bon et j'espère que m'élancer de la troisième ligne me permettra de réaliser une course solide. Nous savons d'ores et déjà quel pneu avant choisir pour dimanche. Nous hésitons encore entre deux possibilités à l'arrière, tout dépendra des températures. Je suis vraiment confiant pour cette épreuve. Il faudra toutefois gérer au mieux les pneus pour rallier l'arrivée de la meilleure façon. »