Achat de billets
Achat VidéoPass
News
9 jours ago
By motogp.com

Mir s’offre son deuxième succès consécutif en Argentine

Joan Mir a remporté la course Moto3™ du Gran Premio Motul de la Republica Argentina devant John McPhee et Jorge Martín.

En sixième ligne sur la grille Joan Mir (Leopard Racing) décroché sa troisième victoire en Moto3™, sa deuxième consécutive, au terme d’une incroyable remontée.

Support for this video player will be discontinued soon.

#ArgentinaGP : Course Moto3™

Jorge Martín (Del Conca Gresini Racing Moto3) avait pourtant réalisé le meilleur départ pour virer en tête au premier virage devant John McPhee (British Talent Team) et Fabio Di Giannantonio (Del Conca Gresini Racing Moto3), lequel chutera peu après la mi-course. 

McPhee reprenait toutefois l’avantage au deuxième passage, mais c’était sans compter sur Mir qui n’a pas tardé à remonter dans la hiérarchie. L’Espagnol a récupéré les commandes de la course au septième tour et s’est défendu de main de maître jusqu’à l’arrivée.

Malgré de nombreuses tentatives, l'Écossais n’a pas réussi à contenir son rival et devait se contenter de la deuxième marche sur le podium. Martín complétait quant à lui le trio de tête en se tenant hors de portée de Philipp Öttl (Südmetall Schedl GP Racing) et d’Andrea Migno (Sky Racing Team VR46). 

14e sur la grille, Niccolò Antonelli (Red Bull KTM Ajo) se voyait contraint à l’abandon en début d'épreuve après un contact avec la Honda de Romano Fenati (Marinelli Rivacold Snipers), lequel s’élançait depuis la sixième place sur la grille. Cette erreur reléguait l’Italien au 17e rang après trois tours. Prenant son mal en patience, Fenati revenait peu à peu jusqu’à mener le groupe des poursuivants. Au passage sous le drapeau à damier, celui qui avait remporté l’édition 2014 ici même se classait septième derrière Livio Loi (Leopard Racing). 

Tatsuki Suzuki (SIC58 Squadra Corse), Juanfran Guevara (RBA BOE Racing Team) et Kaito Toba (SIC Racing Team), premier rookie du classement, fermaient le Top 10. En première ligne, Nicolò Bulega (Sky Racing Team VR46) terminait 13e derrière Darryn Binder (Platinum Bay Real Estate) et Arón Canet (Estrella Galicia 0,0). L'Italien écopait toutefois d'une pénalité qui le repoussait en dehors des points ; Maria Herrera (AGR Team) en tirait alors bénéfice.

Sur ses terres argentines, Gabriel Rodrigo (RBA BOE Racing Team) est parti à la faute alors qu’il occupait la 11e place. Vice-Champion du Monde en titre, Enea Bastianini (Estrella Galicia 0,0) a lui aussi chuté, mais rejoignait l'arrivée 27e. 

Dans le clan français, Jules Danilo (Marinelli Rivacold Snipers), qui souffrait d’une intoxication alimentaire à son arrivée à Termas de Río Hondo, est parvenu à s'adjuger la 22e position devant Bo Bendsneyder (Red Bull KTM Ajo). 

Cliquez ici pour accéder aux résultats. 

Recommandés