Achat de billets
Achat VidéoPass
News
24 jours ago
By motogp.com

Morbidelli, l'homme à battre

Franco Morbidelli, vainqueur des trois premières manches du calendrier, fait plus que jamais figure de favori avant de se rendre à Jerez.

Alors que le Championnat du Monde est sur le point de débarquer en Europe, un homme a clairement pris l’ascendant en Moto2™ : Franco Morbidelli (EG 0,0 Marc VDS). L’Italien, qui avait terminé au pied du podium à Jerez la saison passée, a en effet effectué un sans faute sur les trois courses disputées jusqu’à présent et compte de ce fait dix neuf points d’avance sur son plus proche poursuivant. Pour ses adversaires, il est donc urgent de stopper l’hémorragie.

Support for this video player will be discontinued soon.

Moto2™ : Nouvelle victoire écrasante de Morbidelli à Austin

Mais certains pilotes entendent bien renverser le pouvoir établi et Tom Lüthi (CarXpert Interwetten) mène le groupe de ces ‘insurgés’. Le vice-Champion du Monde, qui a toujours figuré dans le Top 10 ces neuf dernières années à Jerez à l’exception de l’édition 2013, se montre régulier depuis le lancement de la campagne 2017. Fort de ses trois podiums, le pilote helvète confiait avoir été quelque peu surpris de revenir sur le leader à Austin. Ce dernier avait fini par lâcher prise, mais entend bien prendre revanche en Andalousie.

Takaaki Nakagami (Idemitsu Honda Team Asia), qui a signé deux Top 5 lors de ses précédentes venues sur le tracé de Jerez, sera également à surveiller, même si à la différence des deux autres, le Japonais a commis une erreur en Argentine qui le repousse déjà à 43 longueurs de la tête. Installé au quatrième rang de général, le représentant du team Idemitsu Honda Team Asia reste ainsi sur deux troisième places. Miguel Oliveira (Red Bull KTM Ajo) le devance au général. Le Portugais avait d’ailleurs hissé pour la toute première fois à Termas de Río Hondo, cette moto pourvue de son châssis Kalex, sur le podium d’une course de la catégorie intermédiaire. Et son équipe n’arrive pas en terre inconnue cette fois puisque la piste de Jerez faisait partie des rendez-vous de pré-saison.

Il faudra également compter sur Álex Márquez (EG 0,0 Marc VDS). L’Espagnol était certes parti à la faute lors de la précédente édition du Grand Prix d’Espagne, il n’empêche que ce dernier s’est montré plutôt compétitif cette année. En Argentine, le Champion du Monde Moto3™ 2014 était parvenu à rester au contact de son coéquipier jusqu’au dernier tour avant de chuter ; performance que nul autre pilote est parvenu à accomplir à ce jour. Et devant son public le Catalan aura à cœur de briller.

D’autres concurrents pourraient également créer la surprise à l’image de Dominique Aegerter (Kiefer Racing), auteur d’une solide prestation au Texas où il se classa cinquième. Même chose pour Xavi Vierge, qui n’a jamais quitté le Top 10 depuis le Grand Prix du Qatar. Le pilote ibérique, qui évoluera à domicile, pointe d’ailleurs en cinquième position au général.

Les premiers essais libres Moto2™, qui débuteront vendredi 5 mai à 10h55 (heure locale) sur le tracé de Jerez, seront à suivre en direct avec le VidéoPass et le TimingPass, utilisables sur le web comme sur l’App Officielle du MotoGP !