Achat de billets
Achat VidéoPass
News
15 jours ago
By motogp.com

Viñales termine au sommet du Test Officiel à Jerez

Le pilote du team Movistar Yamaha MotoGP s’est adjugé la première place du #JerezTest devant Marc Márquez.

Pas de répit pour les pilotes du MotoGP™ qui reprenaient ce lundi la piste au Circuit de Jerez pour le premier Test Officiel de la saison 2017. Le meilleur temps est à mettre au crédit de Maverick Viñales (Movistar Yamaha MotoGP), lequel concluait la séance avec un chrono en 1'38.635, quatre dixièmes moins rapide que la pole position établie samedi par Dani Pedrosa (Repsol Honda Team).

À l’image de dimanche, un soleil radieux attendait les pilotes qui ont profité de cette journée pour évaluer notamment le pneu avant médium et dur pourvu d’une carcasse plus rigide ; un élément essentiel pour la grille qui a bouclé plus de 1440km.

Viñales, tout comme Valentino Rossi (Movistar Yamaha MotoGP), a essayé un nouveau châssis. Le nonuple Champion du Monde semblait plus en difficulté lors de ce Test. Auteur de 62 tours, il occupait le 21e chrono à 1.8 seconde.

Classé second à deux millièmes de son compatriote, Marc Márquez (Repsol Honda Team) a fait preuve de régularité en bouclant près 100 tours du tracé espagnol. Le Champion du Monde, qui étrennait l’échappement plus court introduit à Austin, devançait Pedrosa, vainqueur du Grand Prix Red Bull d’Espagne. 

Relégué à moins de quatre dixièmes de la Yamaha officielle, Aleix Espargaró (Aprilia Racing Team Gresini) pointait en quatrième position. Au guidon de la RS-GP, l’Espagnol a testé un bras oscillant, de nouveaux paramètres électroniques ainsi que des prises d’air dirigées en direction du réservoir. Le pilote Aprilia s’est aussi penché sur le carénage aérodynamique en fin d’après-midi. Alex Lowes (Aprilia Racing Team Gresini) signait de son côté le 22e chrono à 1.9 seconde du temps de référence.

Andrea Dovizioso (Ducati Team) occupait pour sa part le cinquième rang de la hiérarchie, moins d’un dixième devant son compagnon de box, Jorge Lorenzo (Ducati Team), sixième. La firme de Borgo Panigale n’a pas sorti son carénage « Hammerhead » durant ce Test, préférant mettre l’accent sur le pneu avant et l’optimisation de certains settings. 

Troisième représentant Honda en septième position, Cal Crutchlow (LCR Honda), qui s’était fait piéger durant la course dimanche, a utilisé un nouvel échappement ainsi qu’une nouvelle suspension arrière. Le Britannique devançait la Desmosedici GP16 d’Héctor Barberá (Reale Avintia Racing), lequel finissait la journée en améliorant de près d’une demi-seconde son chrono des qualifications. 

Le Valencien a travaillé sur sa position de pilotage en rehaussant de deux centimètres sa selle et ses cale-pieds. Il s’agissait principalement de mettre davantage de poids à l’avant afin de retrouver le feeling dont il avait souffert durant tout le week-end andalou. Son coéquipier Loris Baz (Reale Avintia Racing) a lui aussi profité de cette journée pour tenter de se sentir plus à l’aise avec le train avant de sa Desmosedici GP15. Le Français achevait la journée à la 19e place. 

Neuvième chrono et meilleur rookie, Johann Zarco (Monster Yamaha Tech3) plaçait la deuxième Yamaha du classement à neuf dixièmes de Viñales, tandis que Scott Redding (Octo Pramac Racing) complétait le Top 10 de cette séance. L’Anglais s’est focalisé sur son rythme des débuts de course avec le plein de carburant et chaussé de pneus neufs. 

Le duo du team EG 0,0 Marc VDS, Jack Miller et Tito Rabat, terminait pour sa part 11e et 12e, respectivement. Bénéficiant de très peu de nouveautés de la part de Honda, les deux pilotes se sont également penchés sur leur train avant. 

Premier des trois pilotes Suzuki présents à ce Test, Andrea Iannone (Team Suzuki Ecstar) enregistrait le 13e temps. Sylvain Guintoli (Team Suzuki Ecstar), Champion WorldSBK 2014 et remplaçant d’Álex Rins au prochain HJC Helmets Grand Prix de France, a pris ses marques au guidon de la GSX-RR en début d’après-midi. Takuya Tsuda (Team Suzuki Ecstar), 18e, pilote d’essais pour l’usine d’Hamamatsu, s’est approché des 100 boucles du circuit. Seuls Iannone et Guintoli resteront mardi pour continuer le développement de la machine japonaise.

Danilo Petrucci (Octo Pramac Racing) s’est classé 15e de cette journée derrière Jonas Folger (Monster Yamaha Tech3). L’Italien a beaucoup œuvré sur la mise au point de la Desmosedici GP17. Au guidon d’une Ducati pourvue d’un bras oscillant équipé d’un système de mesure laser, il a rassemblé de précieuses informations pour la suite de la saison. Durant la journée, il a également évalué une nouvelle fourche, laquelle devrait aider à faire tourner sa machine italienne. 

Dans le clan KTM, Pol Espargaró (Red Bull KTM Factory Racing) est revenu dans une ancienne configuration châssis. L’équipe étant désormais mieux expérimentée, l’idée était de s’assurer de ne pas avoir écarté une solution qui aurait pu s’avérer bénéfique. De son côté, Mika Kallio, pilote d’essais pour le constructeur autrichien, a testé de nouvelles pièces en cours de développement.

Cliquez ici pour accéder aux résultats de cette journée de Test Officiel à Jerez.

Recommandés