Achat de billets
Achat VidéoPass
News
7 jours ago
By Team Suzuki Ecstar

Iannone : « L’un des Tests les plus positifs »

Après le #SpanishGP, le pilote Suzuki a profité du Test Officiel post-GP pour parfaire les réglages de sa GSX-RR.

Andrea Iannone (Team Suzuki Ecstar) avait fait preuve d’un excellent rythme au départ de Grand Prix Red Bull d’Espagne avant de chuter en raison des températures particulièrement élevées. Cependant, l’Italien s’était montré ravi de ses premiers tours durant lesquels il s’était mêlé à la lutte aux avant-postes. 

#SpanishGP : Les réactions des pilotes MotoGP™

Andrea Iannone :  
« Malheureusement, nous n’avons pas terminé la course, mais je suis content de nos premiers tours. Je suis à la fois déçu et triste de cette chute, car nous voulions décrocher le meilleur résultat possible. J’ai réalisé un bon départ et un début de course correct, mais lorsque les pneus ont commencé à glisser, à l’arrière et à l’avant, la situation est vite devenue difficile à gérer. Je pense que les températures ont beaucoup évolué, rendant ainsi la piste très glissante et délicate pour tout le monde. »

Malgré cette chute qui a réduit à néant ses espoirs d’un premier podium pour le compte Suzuki, le pilote transalpin a profité de la journée de Test Officiel qui a suivi pour mettre au point la Suzuki GSX-RR. Iannone concluait la séance en 13e position avec un meilleur chrono en 1'39.654, après avoir bouclé 92 tours du tracé andalou.

Andrea Iannone :  
« Nous avons pu nous concentrer sur différents set-ups et je suis assez satisfait, car nous avons pu trouver la direction à suivre pour poursuivre nos développements. Je crois que c’est l’un de mes Tests les plus positifs avec Suzuki. Celui-ci fut intense et productif et nous avons évalué de nombreux éléments. Nous avons pu explorer de nouvelles configurations au sujet de l’équilibre de la moto, lesquelles m’ont permis d’être en confiance. Nous avons également essayé le nouveau pneu avant Michelin. Je l’aime beaucoup, même si je m’attendais à beaucoup mieux. Je me sens bien, mais pas autant que je l’aurais pensé. Nous avons aussi mis l’accent sur l’électronique, mais pour cela nous avons besoin d’être patients. Nous nous concentrons davantage sur le contrôle de la moto, mon feeling et, pas à pas, nous nous rapprochons. »

La firme d’Hamamatsu est restée un jour supplémentaire à Jerez pour des essais privés auxquels Sylvain Guintoli, remplaçant d’Álex Rins au prochain HJC Helmets Grand Prix de France, a participé aux côtés de l’Italien. 

Recommandés