Achat de billets
Achat VidéoPass
News
3 jours ago
By motogp.com

Danilo : « Nous avons trouvé une solution »

Le Français, qui avait connu quelques difficultés à Losail et en Argentine, dresse un bilan de son début de saison avant le #FrenchGP.

Après des essais de pré-saison difficiles, Jules Danilo (Marinelli Rivacold Snipers) avait réalisé deux premiers Grands Prix en demi-teinte, à la recherche du set-up idéal au guidon de sa Honda. 

À force de patience et de persévérance, le Français était parvenu à marquer ses premiers points de la saison au Circuit des Amériques. Désormais à l’aise et confiant, Danilo peut se concentrer sur son pilotage et commencer à se battre pour remonter dans la hiérarchie. 

En amont du prochain HJC Helmets Grand Prix de France, motogp.com s’est entretenu avec le pilote Honda ; lequel revient sur ses premières courses et ses objectifs à venir.

Quel bilan dresses-tu après ces quatre premières épreuves du calendrier ? 
« J’ai connu un début de saison compliqué, mais je pense que nous avons enfin trouvé la bonne direction. La moto ayant beaucoup changé par rapport à l’an dernier, j’ai rencontré quelques difficultés pour trouver des réglages corrects. Au Texas, nous avons mis le doigt sur une solution ; laquelle m’a permis d’être plus régulier  et j’arrive maintenant à me battre pour le Top 10. C’est positif, mais cela veut également dire que j’ai perdu beaucoup de temps durant l’hiver. Je n’ai donc pas pu disputer la première course en étant pleinement à l’aise sur la machine. »

Que te manque-t-il pour te rapprocher davantage des leaders ? 
« Je pense avoir besoin de roulage et de travailler sur mon pilotage. Nous ne sommes pas loin. À Jerez, je me suis fait piéger lors des qualifications, car nous avions opté pour un mauvais choix de pneus. Je savais néanmoins que nous étions à l’aise : durant la troisième séance d’essais, j’étais proche du Top 5 en matière de chrono, tout comme au warm up. En partant de la 25e place sur la grille, j’ai donné tout ce que j’ai pu. En analysant la course, il se trouve que je tournais dans les mêmes chronos que les leaders. Je n’ai donc jamais pu combler l’écart. Avec de meilleures qualifications, je suis convaincu que j'aurais pu jouer dans ce groupe de tête, comme j’avais pu le faire l’an dernier. » 

Quelles sont tes attentes pour ce prochain rendez-vous à domicile ? 
« Tout simplement de figurer parmi les dix premiers et de frapper à la porte du Top 5. Je veux être compétitif et je pense qu’il n’y a pas de raison que ce ne soit pas le cas. Contrairement à l’an dernier, avec cette moto, j’ai le sentiment que nous sommes meilleurs dans les virages serrés ; cela pourrait nous aider au Mans. Lors du précédent Grand Prix de Fance, j’avais été rapide dès le premier jour, mais j’avais malheureusement commis une erreur en qualifications durant lesquelles j’étais tombé lourdement. Ce fut l’une des plus grosses chutes de ma carrière, mais j’étais sur pied le lendemain pour disputer la course... Finalement Hanika était venu me percuter. » 

« Cette année, il faudra être vigilant sur la météo. Nous aurons également une allocation pneumatique spéciale et le médium ne sera pas disponible. Nous avons l’habitude de l’utiliser en course ou pour aller chasser des chronos. J’espère que le nouveau revêtement pourra le compenser. » 

Au regard de ces premières courses, as-tu revu tes objectifs pour la saison ? 
« Évidemment, c’était difficile de viser le Top 5, voire le podium en début de saison comme nous l’avions prévu. Aujourd’hui, nous avons fait un pas de plus et je peux désormais me concentrer sur mon pilotage. Le principal objectif est d’être devant, de se montrer et de se battre pour le podium, comme ce fut le cas l’an dernier. » 

Plusieurs équipes resteront au Mans pour des essais lundi, en feras-tu partie ? 
« Nous n’y serons pas présents. En revanche, nous serons à Misano mercredi et jeudi. Ces essais seront très importants puisqu’ils me permettront d’évaluer et d’ajuster les nouveaux réglages que j’ai récemment trouvés. Durant l’hiver, je n’étais pas à l’aise. Je pense donc que ces essais seront bénéfiques pour moi. La Honda fonctionne très bien ; à moi maintenant d’en tirer tous les avantages. » 

Recommandés