Achat de billets
Achat VidéoPass
News
16 jours ago
By motogp.com

Première victoire en Moto2™ pour Pasini au Mugello

L’Italien s’est offert son premier succès au Grand Prix Oakley d’Italie, huit ans après sa dernière victoire sur ce même tracé en 250cc.

Mattia Pasini (Italtrans Racing Team) aura dû attendre son 86e départ en Moto2™ avant de renouer avec la victoire. Le pilote transalpin a su jouer des coudes dans le dernier tour face à Tom Lüthi (carXpert Interwetten) pour triompher sous les clameurs de son public. 

Auteur d’un excellent départ depuis la première ligne, Pasini bouclait le premier tour en tête devant le duo du team EG 0,0 Marc VDS mené par Franco Morbidelli. Son coéquipier Álex Márquez restait à quelques encablures, avant de s’incliner face à Tom Lüthi (carXpert Interwetten). 

Sur un freinage un peu trop optimiste dans le dernier virage, Lorenzo Baldassari (Forward Racing Team) chutait et entraînait Takkaaki Nakagami (Idemitsu Honda Team Asia). 

Cet incident profitait aux leaders ; lesquels comptaient plus de deux secondes d'avance sur la KTM de Miguel Oliveira (Red Bull KTM Ajo). Le Portugais menait le peloton des poursuivants devant Luca Marini (Forward Racing Team) et son compatriote Simone Corsi (Speed Up Racing). Les deux rookies Jorge Navarro (Federal Oil Gresini Moto2) et Francesco Bagnaia (Sky Racing Team VR46) complétaient ce groupe à la lutte pour la cinquième place. 

Passé la mi-course, Morbidelli lâchait prise sur ses rivaux, ne parvenant pas à suivre leur rythme. L’Italien arrivait néanmoins à conserver une certaine avance sur Oliveira, pointé au cinquième rang.  

Devant, la lutte faisait rage entre Pasini et Márquez pour la victoire. Lüthi restait en retrait, attendant son heure. Le Suisse figurait aux commandes à l’entame du dernier tour, mais l’Italien ne s’avouait pas vaincu et reprenait l’avantage aux virages Arrabbiata pour s’imposer avec quelques millièmes de seconde d’avance sur Lüthi. Márquez complétait pour sa part le podium. 

Quatrième, Morbidelli conservait les rênes du Championnat avec 13 points d’avance sur Lüthi. Oliveira finissait cinquième tandis que Marini, Dominique Aegeter (Kiefer Racing), Corsi, Navarro et Brad Binder (Red Bull KTM Ajo) fermaient la liste des dix premiers à l’arrivée. 

Dans le clan français, Fabio Quartararo (Pons HP 40) se voyait crédité de la 18e place. 

Cliquez ici pour accéder aux résultats.

Recommandés