Achat de billets
Achat VidéoPass
News
4 jours ago
By motogp.com

#CatalanGP : La conférence de presse

Le Monster Energy Grand Prix de Catalogne s’est ouvert jeudi avec l’incontournable conférence de presse.

Honneur au leader du Championnat, Maverick Viñales fut le premier à prendre la parole. En terminant deuxième au Mugello devant ses principaux adversaires, l’Espagnol a vu son avance passer de 17 à 26 points et ce dernier compte bien enfoncer clou à domicile. « Nous sommes dans de bonnes dispositions. Au Mugello je suis devenu plus fort et à chaque fois que je reprends le guidon, je me sens à l’aise. C’est également important pour mon équipe d’avoir de bons échanges, même si la machine fonctionne bien. Pour ce rendez-vous, nous devrons boucler de nombreux tours pour acquérir de l’expérience sur le nouveau tracé, tout en travaillant pour dimanche. En Italie ce fut difficile avec les pneus et ce sera aussi le cas ce week-end, mais nous ferons de notre mieux pour faire une course correcte. Nous avons des réglages différents et nous devrons être prêts, peu importe les conditions. Je me souviens très bien de ma première victoire ici, j’adore ce circuit ainsi que les fans qui s’y déplacent. »

Support for this video player will be discontinued soon.

#CatalanGP : La conférence de presse

En s’illustrant sur ses terres Andrea Dovizioso réalisait quant à lui une excellente opération, puisqu’il gagnait pas moins de quatre positions pour venir s’installer dans le sillage du Catalan. « Ce GP d’Italie était comme irréel. J’ai passé treize tours derrière Maverick, j’ai ensuite fait les dix derniers en tête et franchement je ne m’attendais pas, compte tenu de ma condition physique le matin-même. Mais j’ai pris un bon départ, j’avais un bon feeling et nous avons su bien gérer. Ducati a vraiment bien travaillé au Mugello, c’était super de gagner là-bas […] Barcelone est un tracé totalement différent. Le test privé, organisé il y a deux semaines ici-même, ne s’était pas si bien passé. Une certaine incertitude règne donc autour de ce week-end. À nous de confirmer si la vitesse est là, ou pas. Mais ça sera difficile pour tout le monde. La piste paraît très bosselée, l’adhérence diminue très vite. En plus on annonce des températures assez élevées pour dimanche. Mais nous abordons cette course avec confiance. »

Valentino Rossi, qui n’était pas certain de disputer son GP en raison de sa chute à motocross, limitait pour sa part les dégâts. Passé tout près du podium, l’Italien a eu une semaine de plus pour récupérer et entend bien revenir à son plus au niveau sur ce circuit où il s’était imposé en 2016. « Ma condition physique s’améliore, mais pour être à 100 % j’aurais eu besoin d’une semaine supplémentaire. C’est dommage pour le Championnat, car ce sont les deux meilleurs rendez-vous de la saison. C’est déjà bien d’avoir été en mesure de réaliser une bonne course au Mugello et d'avoir couru devant tous ces spectateurs. Je n’avais pas de douleurs particulières en roulant grâce aux anti-douleurs, mais je savais qu’il fallait que je serre les dents sur la distance. Bien évidemment une semaine de repos aide et j’espère me sentir mieux ce week-end. Nous devrons nous mettre au travail dès vendredi matin, car nous n’avons pas eu la chance de faire des essais ici. Il faudra donc trouver la bonne trajectoire rapidement et évaluer le potentiel de notre moto. Mon erreur au Mans est lourde de conséquences au classement, mais d’autres en ont également commis. La saison est encore longue… Je continuerai de me battre pour le podium. »

Marc Márquez, qui reste sur un abandon au Mans et une sixième place en Toscane, a pour sa part rendez-vous avec son public en Catalogne et le Champion du Monde compte bien leur offrir un joli résultat. « Toutes les courses sont importantes, mais celle-ci l’est encore plus. Devant ma famille et mes fans, j’essaierai de me donner davantage afin de me battre pour la victoire. Ça ne sera pas évident, il faudra travailler dur pour cela et ce dimanche il devrait faire très chaud. Nous devrons donc trouver le meilleur compromis en termes de pneu […] Au Mugello, nous n’étions pas si mal en début de week-end, mais dimanche nous avons réalisé que le pneu dur ne tiendrait peut-être pas jusqu’au bout. Du coup je n’ai pas eu d’autres choix que de partir avec des médiums, qui me convenaient moins. En espérant que le feeling soit différent cette fois. Concernant l’ultime portion du tracé, elle est très différente de la première. J’ai pu la découvrir en test privé. J’ai mis un peu de temps à m’y habituer mais elle est intéressante. »

Danilo Petrucci était également présent durant cette conférence, au cours de laquelle il est bien sûr revenu sur ce premier podium enregistré sur le sec il y a tout juste une semaine. « Tout le monde me demande la façon dont j’ai célébré ce résultat, mais pour être honnête il n’y a pas eu de fête. En revanche, j’ai dû donner 300 ou 400 interviews... Après quoi je suis rentré chez moi et j’ai regardé la course. Dès le samedi, nous savions que nous pouvions être rapides et proches du Top 5, mais je ne m’attendais pas à ça. Depuis Austin, je progresse positivement en me rapprochant de Dovizioso. Ce n’est pas fini et je suis ravi d’avoir atteint mon rythme. Pour cette épreuve, il sera crucial de faire le bon choix de pneus et de trouver les bons réglages. »

Álvaro Bautista, auteur à la régulière d’une jolie cinquième place lors de l’#ItalianGP, aura lui aussi à cœur de confirmer en brillant en Espagne. « Dès le début je me sens bien sur cette moto. Mon rythme en course a toujours été bon, si on fait exception d’Austin, car c’est un tracé sur lequel je me sentais moins à l’aise. Au Qatar je me battais pour un Top 5 lorsque j’ai chuté. J’ai ensuite terminé cinquième en Argentine et j’aurais pu inscrire de bons résultats également à Jerez et au Mans sans ces erreurs. Sans quoi nous aurions été mieux placés au Championnat […] Au Mugello nous étions rapides. Je m’étais aussi mieux qualifié, ce qui m’a permis d’aborder la course plus calmement. Et par dessus-tout, il était important de finir après ces deux abandons. Ce résultat était important aussi bien pour moi que pour mon équipe. Mais nous devons nous montrer plus réguliers. »

Recommandés