Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass
News
7 jours ago
By motogp.com

Qui pourra battre le team EG 0,0 Marc VDS à Assen ?

Les pilotes du team EG 0,0 Marc VDS se répartissent les victoires depuis le lancement de la campagne 2017 ; exception faite au Mugello.

Si Franco Morbidelli (EG 0,0 Marc VDS) avait enchaîné les succès en début de saison, il semble que le vent ait tourné de l’autre côté du garage depuis quelques temps. Son coéquipier Álex Márquez (EG 0,0 Marc VDS), auteur d’un premier succès espagnol à Jerez, récidivait en effet à Montmeló et de manière assez nette, puisque personne ne fut en mesure de suivre le rythme imposé par le poleman. Cette victoire, combinée à la sixième place de Franco Morbidelli permettait ainsi au pilote ibérique de voir son retard passer de 35 à 20 points. Et Álex Márquez, dont le dernier doublé date de 2014, ne compte pas s’arrêter en si bon chemin.

Moto2™ : Á. Márquez intouchable en Catalogne

Les écarts ont beau se resserrer, Franco Morbidelli reste accroché à son rang de leader et l’Italien a un léger avantage comparé à son coéquipier, celui d’avoir figuré sur le podium de la catégorie intermédiaire lors de la précédente édition du Dutch TT.

Mais les représentants du team EG 0,0 Marc VDS devront certainement composer une nouvelle fois avec Mattia Pasini (Italtrans Racing Team), seul pilote parvenu à perturber leurs plans jusqu’à présent. Vainqueur au Mugello après huit ans de disette, le transalpin semble d’ailleurs avoir trouvé un nouveau souffle et pour cause ! Une semaine plus tard ce dernier se hissait sur la deuxième marche du podium, ce qui ne lui était encore jamais arrivé en Moto2™ auparavant.

Takaaki Nakagami (Idemitsu Honda Team Asia) sera également à surveiller car cette piste réveille en lui de bons souvenirs. Le Japonais y avait triomphé pour la toute première fois de sa carrière en 2016 au terme d’une épreuve interrompue par l’arrivée de la pluie. Franco Morbidelli et Álex Márquez devront par ailleurs garder un œil sur Tom Lüthi (CarXpert Interwetten) qui se fait de plus en plus menaçant au général. Certes le vice-Champion du Monde sortant ne s’est pas encore imposé cette saison, il affiche toutefois une régularité exemplaire. Un seul podium ne lui a échappé cette année, c’était à Jerez. Le pilote helvète ne compte de fait plus que sept points de retard sur Franco Morbidelli.

Résumé : Nakagami goûte enfin aux joies de la victoire

Constamment aux avant-postes, Miguel Oliveira (Red Bull KTM Ajo) sera lui aussi à prendre très au sérieux, d’autant plus qu’il pointe en quatrième position au classement provisoire, au même titre que Francesco Bagnaia (Sky Racing Team VR46). Seulement 14e en Catalogne, Pecco concédait une place au général, mais l’Italien est prêt à prendre sa revanche sur ce circuit où il s’était illustré pour al toute première fois en 2016, alors qu’il courait sous les couleurs du team Mahindra Moto3™.

Lorenzo Baldassarri (Forward Racing), qui s’était qualifié en première ligne et qui avait terminé cinquième du Grand Prix de Catalogne, pourrait par ailleurs se mêler à la bagarre. Même chose pour Dominique Aegeter (Kiefer Racing), qui n’avait pas pu faire mieux que 17e en Catalogne, après quatre courses passées au sein du Top 7.

Côté Français, Fabio Quartararo (Pons HP40) s’était classé huitième à Montmeló, soit son deuxième meilleur résultat de l’année après le Qatar. Et le tricolore avait figuré sur le podium du Dutch TT en 2015, catégorie Moto3™.

Les premiers essais libres Moto2™, qui débuteront vendredi 23 juin à 10h55 (heure locale) sur le tracé d’Assen, seront à suivre en direct avec le VidéoPass et le TimingPass, utilisables sur le web comme sur l’App Officielle du MotoGP !

Recommandés