Achat de billets
Achat VidéoPass
News
29 jours ago
By Michelin

Direction Assen et le Dutch TT pour Michelin

Michelin et le Championnat du Monde MotoGP™ 2017 sont en route pour le Motul TT Assen, aux Pays-Bas, 8e manche de la saison.

Long de 4,542 km, le circuit est aussi appelé « Cathédrale de la Vitesse ». C’est l’un des préférés des fans et des pilotes sur lequel se sont déroulées des courses mémorables devant un public de connaisseurs venus de toute l’Europe. C’est la 87e édition du célèbre Dutch TT organisé pour la première fois en 1925 et chaque année, hormis 1940 et 1945 à cause de la Seconde Guerre Mondiale. Lorsque le Championnat du Monde moto fut lancé en 1949, Assen figurait déjà au calendrier et y a toujours été présent depuis, ce qui en fait sa singularité.

La piste est très technique avec des virages variant de lents à très rapides. Ce profil exige un bon grip de l’arrière – en particulier sur l’angle – tout au long des six virages à gauche et des douze à droite du circuit. Il n’y a pas de freinages très violents et le tracé n’est pas très éprouvant pour le pneu avant – contrairement à d’autres circuits visités récemment. Les Michelin Power Slicks avant, disponibles en soft, medium et hard, sont donc tous symétriques.

En revanche, les pneus arrière sont asymétriques pour supporter les contraintes, avec un côté droit doté d’une gomme plus dure pour offrir une meilleure longévité et un grip optimum sur les courbes à droite plus nombreuses. Le côté gauche dispose d’un mélange plus soft pour favoriser la mise en régime et garder une température de fonctionnement optimale pendant que la moto est sur l’angle à droite. Les pneus arrière sont proposés en soft (bande blanche), medium (sans bande) et hard (bande jaune) avec des gommes adaptées à l’abrasivité moyenne de la piste. L’an passé, ce fut la course la plus pluvieuse de la saison MotoGP™, et même si personne n’a envie d’être trempé à nouveau, Michelin a prévu une gamme de Michelin Power Rain en soft et medium.

Le Dutch TT se déroulait traditionnellement le samedi avant un changement l’an passé. Il sera encore disputé dimanche cette année, mais à un horaire différent. Les premiers roulages sont programmés vendredi 23 juin pour les essais, suivis d’autres séances d’essais et les qualifications samedi. Le Grand Prix de 26 tours s’élancera dimanche à 13h00.

Piero Taramasso – Manager Deux-roues, Michelin Motorsport :
« Assen est toujours une course difficile à appréhender car on ne sait jamais quelle sera la météo. Nous y avons eu très froid, très chaud et l’an passé, il pleuvait si fort que la course a dû être arrêtée prématurément. Il faut donc être paré à toutes éventualités, d’autant qu’Assen est un rendez-vous historique du championnat. Le revêtement est inconstant et le mélange d’ancien et de nouvel asphalte offre des niveaux d’adhérence et d’abrasivité différents. Les nouvelles sections sont glissantes et les anciennes sont abrasives ce qui complique la vie des pilotes sur un tour. Et c’est encore plus piégeux sous la pluie. Malgré tout, ce circuit est l’un des préférés des pilotes avec des courbes rapides et d’autres lentes. Les pneus doivent composer avec différents efforts. C’est aussi une piste où les pilotes peuvent prendre plusieurs trajectoires ce qui rend les courses très intéressantes. Nous proposons des pneumatiques offrant grip et longévité sur le sec et sous la pluie et on espère vivre un week-end passionnant. »