Achat de billets
Achat VidéoPass
News
25 jours ago
By motogp.com

Morbidelli règne en maître aux Pays-Bas

L’Italien a su attendre le moment propice pour porter une attaque décisive et s’offrir la victoire à Assen.

Franco Morbidelli (EG 0,0 Marc VDS), qui fera ses premières armes en catégorie reine la saison prochaine, s’est adjugé une nouvelle victoire au Motul TT Assen, sa cinquième de l’année. 

Tom Lüthi (CarXpert Interwetten) avait pourtant bondi depuis la première ligne pour signer le holeshot, mais le Suisse devait s’incliner au premier passage face à Morbidelli, Miguel Oliveira (Red Bull KTM Ajo) et Takaaki Nakagami (Idemitsu Honda Team Asia), vainqueur ici-même l’an passé. Álex Márquez (EG 0,0 Marc VDS), Mattia Pasini (Italtrans Racing Team) et Xavier Siméon (Tasca Racing Scuderia Moto2) complétait ce groupe en lice pour la victoire. 

Après une remontée exemplaire, Pasini prenait le commandement suivi par Nakagami et Morbidelli. Repoussé au quatrième rang, Oliveira se retrouvait alors sous la menace de Márquez et de Lüthi, tandis que Siméon perdait quelque peu du terrain. 

Nakagami produisait à son tour l’effort, tentant de creuser l’écart sur Pasini, en vain. L’Italien enchaînait les chronos rapides pour rester au contact du pilote japonais non loin devant Morbidelli et Lüthi. Malgré une brève apparition de la pluie à dix tours l’arrivée, Nakagami maintenait un rythme que seul Morbidelli semblait être en mesure de suivre. Mais la passe d’armes entre les deux leaders permettait à Lüthi de refaire la jonction.

Plus expérimenté, Lüthi réussissait à se mettre légèrement hors de portée à l’entame de la dernière boucle, mais Morbidelli ne s’avouait pas vaincu puisqu’il reprenait le contrôle pour se frayer un chemin vers son cinquième succès de l’année.

Nakagami montait sur la troisième marche du podium suite à la sanction infligée à Pasini pour avoir coupé au travers de la chicane. Il terminait donc quatrième devant Oliveira et Márquez. Siméon a quant à lui remporté son duel face à Hafizh Syahrin (Petronas Raceline Malaysia) pour le gain de la septième place. 

Dans le clan français, Fabio Quartararo (Pons HP 40) terminait neuvième et premier rookie de la hiérarchie devant Francesco Bagnaia (Sky Racing Team VR46). 

Fort de cette victoire, Morbidelli pointait toujours en tête du classement provisoire avec 12 longueurs d’avance sur Lüthi et 35 sur son coéquipier. 

Cliquez ici pour accéder aux résultats.

Retrouvez l'intégralité de la course avec le VidéoPass et profitez du #DutchGP ainsi que d'un catalogue incroyable de vidéos exclusives !

Support for this video player will be discontinued soon.

#DutchGP : Course Moto2™

Recommandés