Achat de billets
Achat VidéoPass
News
26 jours ago
By motogp.com

Márquez poursuivra-t-il sa série de succès au Sachsenring ?

À peine le temps de souffler pour les pilotes que ces derniers ont déjà rendez-vous au Sachsenring, un des tracés fétiches de Marc Márquez.

Moins d’une semaine après le Motul TT Assen, l’heure est déjà venue pour les pilotes du MotoGP™ de prendre la direction de la Saxe, pour une ultime épreuve avant la trêve estivale. Son circuit, qui est le plus court du calendrier, est aussi un des rares négociés dans le sens-inverse des aiguilles d’une montre au même titre que Phillip Island, Valence, Austin, et Aragón. Depuis quatre ans, un pilote y règne en tout cas sans partage en catégorie reine… un certain Marc Márquez.

Où dépasser au Sachsenring ?

En tenant compte de ses triomphes en 125cc et Moto2™, l’Espagnol cumule en réalité sept succès consécutifs sur cette piste étroite, pourvue d’un fort dénivelé : une série que le pilote ibérique n’entend pas briser. Ce dernier y verrait également une opportunité de se rapprocher un peu plus de la tête du Championnat ; lui qui pointe actuellement en quatrième position, à tout juste onze points du nouveau leader Andrea Dovizioso (Ducati Team).

Mais ce circuit a plus généralement l’habitude de sourire à Honda, et pour cause Dani Pedrosa y compte lui aussi quatre succès en MotoGP™, en plus des deux autres inscrit à l’époque de la 250cc. Le Champion du Monde devra donc garder un œil sur son coéquipier et sur Cal Crutchlow (LCR Honda). Lequel était d’ailleurs en lice pour un Top 3 lors du dernier rendez-vous à Assen ; podium qu’il avait justement été en mesure d’atteindre la saison passée en Allemagne…

Résumé : Rossi de retour au sommet du podium à Assen

Valentino Rossi (Movistar Yamaha MotoGP), qui renouait avec la victoire à Assen après plus d’un an de disette, possède de la même façon de jolis souvenirs au Sachsenring. L’Italien s’y est notamment illustré à quatre reprises en MotoGP™, mais le nonuple Champion du Monde n’accuse surtout plus que sept points de retard sur son compatriote Andrea Dovizioso. Et le transalpin sait à chaque fois tirer son épingle du jeu en cas de mauvaise météo.

Si Valentino Rossi frappait un grand coup aux Pays-Bas, les commandes du général sont en revanche détenues par un autre homme : Andrea Dovizioso. Le représentant Ducati, vainqueur au Mugello et en Catalogne, a su se contenter d’une cinquième place à Assen, alors que son adversaire Maverick Viñales (Movistar Yamaha MotoGP) se faisait piéger sous ses yeux. Résultat le voici désormais installé leader pour quatre points. Alors quelle sera leur stratégie en Allemagne ?

La chute de Viñales à Assen

Certains chercheront de nouveau à se mettre en valeur, parmi lesquels : Danilo Petrucci (Octo Pramac Racing), auteur de deux podiums en trois courses, ou d’Andrea Iannone (Team Suzuki Ecstar), qui vient tout juste d’inscrire son deuxième meilleur résultat de l’année. D’autres pilotes chercheront au contraire à se rattraper après Assen, à l’image de Johann Zarco, dont le pari des pneus pluie en fin de course ne s’était pas avéré payant. Jorge Lorenzo, seulement quinzième à l’arrivée du Motul TT Assen, aura lui aussi à cœur de se rattraper.

Les yeux du public seront également rivés en catégorie reine sur l’unique représentant germanique de la catégorie : Jonas Folger (Monster Yamaha Tech3). Le rookie, qui avait toujours figuré dans les points jusqu’à présent, partait à la faute aux Pays-Bas ; lequel enregistrait de fait son premier résultat blanc de la saison. Et l’Allemand arrivera avec une soif de revanche d’autant plus grande que l’an passé il avait dû s’incliner face à Johann Zarco en Moto2™ pour 63 millièmes. Le contingent KTM se portera quant à lui à trois machines, puisque Mika Kallio viendra épauler le temps du week-end, Pol Espargaró (Red Bull KTM Factory Racing) et Bradley Smith.

Les quatre premiers au Championnat se tiennent dans un mouchoir de poche à l’approche du Grand Prix GoPro d’Allemagne. Qui abordera de la trêve estivale en tant que leader ?

Attention : La première séance d’essais libres MotoGP™ débutera à 9h50 et s’achèvera à 10h45. Cinq minutes ont en effet été ajoutées en début et fin de session pour permettre aux pilotes de se familiariser davantage avec ce circuit sur lequel ils n’ont pas roulé depuis qu’il a été resurfacé. La FP2 MotoGP™ est également affectée par ce changement de format. Pas de modifications de planning en revanche pour les catégories Moto2™ et Moto3™. En cas de pluie vendredi, de nouveaux horaires seront aussi prévus pour samedi ; mais FP1 et FP2 resteront étendue à 55 minutes.

Retrouvez l'intégralité de la séance avec le VidéoPass et profitez également du #GermanGP en Direct ou OnDemand ainsi que d'un catalogue incroyable de vidéos exclusives !

Recommandés