Achat de billets
Achat VidéoPass
News
17 jours ago
By Michelin

Michelin prêt pour le nouveau défi du Sachsenring

Michelin est en partance pour le Sachsenring en Allemagne et le GoPro Motorrad Grand Prix Deutschland qui marque la mi-saison MotoGP™ 2017.

Avec 3,671 km, le Sachsenring est le circuit le plus court de la saison, mais ses 10 virages à gauche en font une des pistes les plus difficiles du Championnat. Le circuit a été re-surfacé en début d’année, ce qui ajoute une difficulté supplémentaire pour Michelin et les teams. Et malheureusement, en raison des restrictions dues au bruit, il n’a pas été possible d’y effectuer des essais avec les machines de MotoGP. Alors tout le paddock débarque au Sachsenring avec très peu d’informations sur le nouveau revêtement. Le profil technique, avec de longs et rapides virages à gauche, exige des pneumatiques bien spécifiques. Michelin propose des pneus avant et arrière asymétriques en soft, medium et hard avec un côté gauche plus dur pour supporter les efforts subis de ce côté-là, tandis que la gomme côté droit est un peu plus soft pour une mise en régime rapide et donner des performances optimum sur les trois virages à droite.

Situé à Hohenstein-Ernstthal, près de Chemnitz en Saxe, le circuit a accueilli sa première course en 1927 sur des routes ouvertes à la circulation, incluant la traversée du village de Hohenstein-Ernstthal. En 1937, le circuit a pris le nom de Sachsenring. Les courses ont continué à se disputer des routes publiques – hormis lors des conflits mondiaux et annulations pour raisons de sécurité – jusqu’au début des années 1990. Le Sachsenring est désormais un circuit permanent qui a accueilli son premier Grand Prix moto en 1998. Cette année, il s’agit du 20e Grand Prix d’Allemagne. Plus de 200 000 spectateurs font le déplacement au Sachsenring et même si le record de 480 000 de 1950 n’a jamais été battu, c’est l’une des courses les plus populaires de la saison.

L’an passé, la course s’était élancée sous la pluie, mais la piste s’asséchant rapidement avait contraint les pilotes à calculer le bon moment pour changer de moto et passer en pneus slicks. En cas de météo incertaine, le pneu Michelin Power Rain sera disponible en soft et medium.

Le week-end débutera avec deux séances d’essais libres vendredi, suivies de deux nouvelles sessions samedi avant les qualifications. Le Grand Prix s’élancera dimanche à 14h00 et marquera la mi-saison 2017 et une période intense de quatre courses en cinq week-ends.

Piero Taramasso – Manager Deux-roues, Michelin Motorsport :
« Le Sachsenring est un circuit exigeant en raison de son profil atypique. Et cette année, la surface a complètement changé. Nous n’avons aucune donnée concernant le nouvel asphalte et il n’a pas été possible de tester ici à cause des restrictions. On part donc un peu dans l’inconnu, mais on est certain d’avoir des pneumatiques et des gommes performants pour ce tracé. Les pneus slicks sont asymétriques à l’avant et à l’arrière avec un côté gauche plus dur, comme l’an passé, adaptés au profil du circuit. Les motos passent beaucoup de temps sur le côté gauche et le Sachsenring demande un pneu très spécifique avec un côté droit qui monte vite en température pour offrir une bonne motricité sur l’ensemble du tour. La météo peut aussi être instable dans cette région, comme l’an passé où le départ avait été donné sous la pluie. Mais la piste avait rapidement séché et nous avions vu différents types de pneus utilisés pour trouver les meilleures performances. »

Recommandés