Achat de billets
Achat VidéoPass
News
21 jours ago
By Monster Yamaha Tech 3

Folger : « Je menais et je n’arrivais pas à y croire »

L’Allemand s’est distingué lors de son rendez-vous à domicile en s’adjugeant son tout premier podium en catégorie reine.

Jamais un pilote germanique n’avait terminé dans le Top 3 à l’arrivée d’une course en MotoGP™ sur ses terres depuis Ernst Hiller en 1973. Il y eut l’édition 1974, mais l’épreuve fut boycottée pour des raisons de sécurité. Jonas Folger (Monster Yamaha Tech3) a ainsi écrit une page d’histoire en s’offrant son premier podium en catégorie reine au Sachsenring.

Cinquième des qualifications, l’Allemand n’a pas tardé à venir jouer des coudes face à Marc Márquez et Dani Pedrosa. Si ce dernier n’est pas parvenu à suivre le rythme de ces deux rivaux, Folger a su rester dans l’ombre du Champion du Monde tout au long de la course, se permettant même de lui voler la vedette le temps de quelques tours. 

Folger a finalement réduit la cadence à quelques tours de l’arrivée pour assurer les points de la deuxième place devant Dani Pedrosa (Repsol Honda Team). Grâce à ce résultat, le rookie aborde la trêve estivale au septième rang du classement général derrière son coéquipier Johann Zarco (Monster Yamaha Tech3). 

Jonas Folger :  
« C’est la première fois que j’ai pu rester à cette place. J’ai manqué de tomber au premier virage lorsque Petrucci m’a touché. Mais après le warm-up, je savais que j’avais un bon rythme. Lorsque je suivais Marc, j’ai remarqué que j’étais plus rapide dans le dernier partiel. Je menais, je n’arrivais pas à y croire, au Sachsenring qui plus est ! En fin de course, j’ai préféré le laisser filer car il a plus d’expérience que moi. Quoi qu'il en soit j’ai beaucoup appris. Je tentais également de conserver mes pneus, je ne savais donc pas si j’étais en mesure de le suivre jusqu’à l’arrivée. Et puis j’ai commis une erreur en élargissant, ce qui m'a fait perdre plus d’une seconde. J’ai essayé de combler mon retard, mais j’ai failli chuter à deux ou trois occasions. Ce fut une riche expérience que de courir aux côtés de Marc et Dani. »

Folger : « Ce GP était plus important que tous les autres »

Recommandés