Achat de billets
Achat VidéoPass
News
21 jours ago
By Johann Zarco

Zarco : « J’étais dans le rythme de Viñales et Rossi »

Après un début de week-end semé d’embûches, le double Champion du Monde Moto2™ a réussi à arracher la neuvième place à l’arrivée.

Qualifié en 19e position sur la grille de départ, Johann Zarco (Monster Yamaha Tech3) n’avait que très peu d’espoir sur ses chances de rallier l’arrivée du Grand Prix GoPro d’Allemagne dans le Top 5. 

Sur ce circuit aussi exigeant, les dépassements sont toujours délicats, mais cela n’a pas empêché le pilote Yamaha de remonter dans le peloton pour franchir la ligne d'arrivée en neuvième position, à moins de cinq secondes de Maverick Viñales et Valentino Rossi (Movistar Yamaha MotoGP). 

Alors que le calendrier a atteint le cap de la mi-saison, Zarco peut se féliciter d’occuper la sixième place du classement général à seulement 19 points du cinquième, Dani Pedrosa (Repsol Honda Team). 

Johann Zarco :
« L’objectif de cette course était d’être le plus régulier possible. C’est pour cela que j’ai opté pour le pneu dur avec lequel je m’étais bien senti samedi matin. J’ai ainsi pu faire toute la course en 1’22 en roulant dans le trafic, ce qui est positif. Je n’ai pas pris un très bon départ et j’ai même rétrogradé au classement dans les premiers virages. Je les ai heureusement récupérées rapidement. Il ne fallait pas être agressif afin de ne pas faire trop patiner la moto, il fallait prendre son temps... Je voyais ceux qui commençaient à tirer la langue, c’est comme ça que j’ai réussi à les doubler. Ce n’est pas évident sur ce circuit qui tourne beaucoup. En plus de ça la piste n’est pas très large. J’étais finalement dans le rythme de Viñales et de Rossi. Seuls Márquez et Folger étaient au-dessus du lot. Je suis très content pour Jonas qui s’offre son premier podium. C’est bien pour lui ainsi que pour toute l’équipe Tech 3. Nous sommes arrivés au cap de la mi-saison et le bilan est plutôt positif, car au-delà des résultats j’ai emmagasiné de l’expérience. Il faut maintenant que je progresse sur la gestion des pneus en fonction de la température. C’est l’une des grosses différences avec le Moto2™ et quelque chose que je dois mieux négocier aux essais. Il faut se retrouver sur l’une des deux premières lignes durant les qualifications pour se donner la chance d’aller chercher le podium. En partant 19e, c’est impossible. »

Recommandés