Achat de billets
Achat VidéoPass
News
17 jours ago
By motogp.com

Les constructeurs font les comptes à la mi-saison

En marge du #CzechGP, les six constructeurs se sont réunis dans le cadre d’une conférence de presse pour revenir sur leur début de saison.

La reprise des hostilités sur le circuit de Brno donne également le coup d’envoi de la deuxième moitié d’une saison des plus palpitantes. 10 points seulement séparent le Top 4 du classement général à l’entame du Monster Energy Grand Prix de République tchèque. Alors que la lutte fait rage parmi les prétendants à la couronne, en coulisses les constructeurs poursuivent leur développement afin de permettre à leurs représentants de toujours disposer de la meilleure machine. 

Les représentants constructeurs livrent un bilan à mi-saison

Quel bilan les usines dressent-elles après avoir franchi le cap de la mi-saison et comment leur avenir se présente-t-il ? 

Shinichi Kokubu (Directeur technique au HRC) : 
« Il est important de poursuivre le développement de la moto dans tous les domaines cette saison, mais aussi de progresser en pensant à l’année prochaine. Nous avons adopté une approche différente au sujet du moteur et dans la manière de le concevoir. Cal (Crutchlow) évalue de nouvelles pièces avant les pilotes Repsol, et cela aide beaucoup le développement de l’usine. »

Kouji Tsuya (Responsable du projet Yamaha YZR-M1 2017) 
« Il est difficile d’expliquer nos problèmes, mais lorsque le grip n’est pas bon, notre moto rencontre difficultés pour performer en raison de l’usure des pneus. Nous perdons ainsi en vitesse de passage dans les courbes. Nous sommes restés une journée supplémentaire après le Test Officiel à Barcelone. Les pilotes ont donc pu comparer quatre châssis différents : la version 2016, la version actuelle et le nouveau. Finalement, les deux pilotes ont opté pour ce dernier. »

Gigi Dall'Igna (Directeur général, Ducati Corse) :  
« Nous avons évidemment beaucoup travaillé durant la première partie de la saison. Nous sommes plutôt ravis de notre prestation dans l’ensemble. Nous avons évalué différents carénages avec Danilo (Petrucci) à Misano il y a deux semaines et les résultats étaient au rendez-vous. Nous le testerons aujourd’hui et demain, selon la météo, avec différents pilotes. Je ne sais pas à quoi m’attendre, mais j’espère progresser. Nous verrons. 

Je suis vraiment heureux pour Dovizioso, lequel a réalisé deux courses fantastiques au Mugello et à Barcelone. De même, à Assen, il s’est illustré à partir de la mi-course et je m’en réjouis. Au sujet de Lorenzo, nous rencontrons davantage de difficultés. Sur piste mouillée ce matin, il a bien roulé avec des chronos rapides et réguliers. J’espère donc que nous serons en mesure d’améliorer ses performances au cours des prochaines épreuves. »

Shinichi Sahara (Directeur du projet Suzuki MotoGP)
« Pour être honnêtes, nous avons deux nouveaux pilotes et Andrea (Iannone) a pris du temps pour adapter son style à notre moto. Nous prenons également du temps pour ajuster notre moto en conséquence. Álex (Rins) s’est malheureusement blessé, mais il est désormais en pleine forme. Nos pilotes sont motivés pour la suite de la saison.

Je pense que nous progressons avec Andrea, aussi bien de notre côté que du sien. Nous avons modifié quelques aspects de la moto en comparaison à celle de l’an dernier et il se trouve que cela porte ses fruits dans certaines conditions. En revanche, lorsque les paramètres ne sont pas réunis, cela affecte plus nos résultats que ce à quoi nous nous attendions. »

Romano Albesiano (Manager d'Aprilia Racing)
« C’est sans nul doute une saison positive pour nous jusqu’à présent. Mais vous savez qu’il est risqué de changer ses deux pilotes lorsque vous avez d’autres opportunités. Nous sommes très heureux des contributions dont Aleix Espargaró nous a fait part dans le développement de notre moto. 

Notre stratégie reposait sur un rookie et un pilote expérimenté et Aleix accomplit de bonnes choses pour nous, bien que cela ne se reflète pas dans sa position au classement général. Mais ses performances se remarquent jour après jour au sein du box. D’un autre côté, nous donnons plus de temps à Sam (Lowes) pour révéler son potentiel. 

Le bon côté de ce travail est de sans cesse concevoir de nouvelles choses. Nous avons bien sûr des qualités à l’instar de l’équilibre de la moto et de l’électronique. Notre point faible réside dans les performances du moteur. Ce n’est pas mauvais, mais c’est sur ce point que nous devons produire l’effort pour progresser, en décrochant de bons résultats. Nous persévérons sans cesse. »

Sebastian Risse (Directeur technique KTM MotoGP)
« Je pense que nous pouvons être contents dans l’ensemble. Bien sûr, nous sommes tous des compétiteurs et nous voulons sans cesse progresser. Nous avons déjà gravi de nombreux échelons cette saison, mais en analysant les résultats et les retours des pilotes, nous améliorons la situation. Cela nous a permis d’aborder sereinement la trêve estivale. 

Développer est un grand défi : d’un côté, nous devons profiter du temps dont nous disposons en piste. De l’autre, lorsque vous progressez, vous devez distinguer ce qui est propre à certains pneus ou certaines conditions de piste, de ce qui relève du développement en général, de ce que nous améliorons sur la moto et de ce que nous pouvons adapter d’un tracé à l’autre. 

Nous avons nettement avancé dans tous les domaines. Au sujet du moteur, nous avions une spécification totalement différente à Jerez. Concernant l’aérodynamisme, nous voulons profiter de l’avantage dont nous disposons durant notre première année. Nous avons mis au point plusieurs configurations en travaillant sur les appuis aérodynamiques et je pense que nous nous en sommes plutôt bien sortis. 

Le châssis, pourvu des suspensions WP et du cadre en acier, est un autre défi à relever, car nous devons utiliser des matériaux différents des matériaux conventionnels. Nous avons développé de nombreuses versions de settings, différents châssis et pièces pour trouver la bonne direction.

Après le Sachsenring, nous nous sommes rendus en Aragón et nous sommes impatients de rouler sur piste sèche pour voir si cela a porté ses fruits. »

Recommandés