Achat de billets
Achat VidéoPass
News
9 jours ago
By motogp.com

#AustrianGP : Toutes les statistiques du MotoGP™

motogp.com vous présente les principales statistiques liées à l’épreuve MotoGP™ du Grand Prix NeroGiardini d’Autriche.

- L’Autriche, destination délaissée durant 18 ans, a fait son retour au calendrier en 2016.

- Le Grand Prix d’Autriche s’est déroulé pour la toute première fois en 1971 sur le Salzburgring, ce circuit accueillera d’ailleurs le Championnat du Monde à 22 reprises.

- La première édition fut remportée par Giacomo Agostini en 500cc. L’Italien l’avait également emporté en 350cc. Silvio Grassetti (MZ), Ángel Nieto (Derbi) et Jan de Vries (Kreidler) s’étaient quant à eux respectivement illustrés en 250cc, 125cc et 50cc.

- Mick Doohan est le dernier vainqueur d’une course 500cc sur cette piste. C’était en 1994. L’Australien s’était imposé avec une vitesse moyenne de 194 km/h.

- Le circuit du Salzburgring, jugé trop dangereux en raison de ses portions négociées à très haute vitesse, fut finalement retiré du calendrier.

- Le Grand Prix d’Autriche s’est ensuite déroulé sur le A1-Ring en 1996 et 1997.

- Valentino Rossi était le seul pilote à avoir déjà roulé sur cette piste, avant que le MotoGP™ n’y retourne la saison passée. Le nonuple Champion du Monde y avait signé le tout premier podium de sa carrière. C’était en 1996 et l’Italien avait rallié l’arrivée en troisième position. L’année suivante, Valentino Rossi avait failli s’imposer. Ce dernier s’était finalement incliné pour quatre millièmes face à Noboru Ueda.

- L’an dernier, Andrea Iannone y avait décroché son tout premier succès en catégorie reine. Le natif de Vasto succédait alors à Casey Stoner, dernier vainqueur à cette époque pour le compte de Ducati. C’était à Phillip Island en 2010.

- Ducati signait aussi son premier doublé, chose qui ne s’était plus produite depuis le Grand Prix d’Australie 2007. Casey Stoner y avait devancé Loris Capirossi.

- Jamais deux transalpins, évoluant sur des motos italiennes, n’avaient figuré aux deux premières places d’une course en catégorie reine, depuis le Grand Prix de Finlande 1972, lorsque Giacomo Agostini sur son MV Agusta avait gagné devant Alberto Pagani.

- En 2016, la vitesse moyenne avait atteint les 182,4 km/h en MotoGP™. C’est le plus grand chiffre enregistré depuis Hockenheim 1994. Mick Doohan y avait tourné avec une moyenne de 203,8 km/h.

- Il y a tout juste un an, le poleman triomphait dans chacune des catégories.

- Marc Márquez vient d’enchaîner deux victoires, ce qui ne lui était plus arrivé depuis la saison passée (Aragón, Japon).

- Marc Márquez a figuré sur le podium lors des quatre derniers rendez-vous ; soit sa plus longue série depuis son Top 3 de Valence 2015 et les quatre autres du début de saison 2016.

- Marc Márquez s’est adjugé 41 pole positions en 82 participations depuis son arrivée en MotoGP™. Le Catalan a de fait dominé les qualifications un coup sur deux. Ce pourcentage chute à 23,5 % pour Jorge Lorenzo, 18,1 % pour Valentino Rossi et 15,7 % pour Dani Pedrosa.

- Maverick Viñales, classé troisième en Moravie, conserve son record de courses, passées à la première ou deuxième place du général. Le représentant du team Movistar Yamaha accuse toutefois 14 points de retard désormais, soit le plus large écart observé entre le leader et son dauphin depuis le début d’année.

- Maverick Viñales pourrait enregistrer en Autriche son 50e podium toutes catégories confondues. Il deviendrait le cinquième plus jeune pilote à franchir cette barre derrière Marc Márquez, Dani Pedrosa, Jorge Lorenzo et Valentino Rossi.

- Andrea Dovizioso a marqué 133 points depuis le lancement de la campagne 2017, soit le plus gros score à mettre au crédit d’un représentant Ducati sur cette même période, depuis Casey Stoner en 2009 (lequel disposait alors de 150 points).

- Le Red Bull Ring est la seule étape du calendrier où Valentino Rossi n’a jamais été sur le podium en catégorie reine. Outre les circuits visités cette année, le transalpin a également figuré au sein du Top 3 en 500cc/MotoGP™ à : Donington, Estoril, Indianapolis, Istanbul, Laguna Seca, Rio, Shanghai, Suzuka et Welkom. Si le nonuple Champion du Monde parvient à figurer parmi les trois premiers sur une piste de plus, alors il égalerait le record de Mick Doohan.

- De le même façon, Dani Pedrosa a terminé sur le podium sur chaque piste du calendrier 2016, excepté au Red Bull Ring. Si le pilote ibérique y parvient, il s’agirait alors du 23e tracé, où il aura inscrit un Top 3 en MotoGP™.

- Johann Zarco, arrivé 12e du #CzechGP, a inscrit des points neuf fois d’affilée après son résultat blanc du Qatar. Ces résultats lui permettent de se maintenir en tête du classement rookie, mais la marge s’est quelque peu réduite vis-à-vis de son coéquipier Jonas Folger, meilleur débutant lors des deux dernières manches. 11 points séparent à présent les deux représentants du team Monster Yamaha Tech3.

- KTM vient de décrocher son meilleur résultat, avec la neuvième place de Pol Espargaró en République tchèque. Lequel avait rallié le drapeau à damier avec 30.754 secondes de retard sur le vainqueur du jour, soit le plus petit écart pour un représentant de la firme autrichienne.

- Trois Espagnols figuraient sur le podium à Brno. Il faut remonter au Grand Prix d’Allemagne 2014 pour revoir un scénario semblable. Marc Márquez avait brillé devant Dani Pedrosa et Jorge Lorenzo.

- Cal Crutchlow finissait meilleur indépendant pour la troisième fois de l’année en République tchèque, privilège que Johann Zarco a également eu à trois reprises pour le moment, contre deux pour Danilo Petrucci et une pour Aleix Espargaró, ainsi que Jonas Folger.

- Même si Marc Márquez a très légèrement étendu son avantage en tête du Championnat, cette année reste, à ce stade, la plus disputée depuis que le système de points a été introduit en 1993 puisque les cinq premiers se tiennent en tout juste 31 unités.

Recommandés

motogp.com
Le meilleur de l’#AustrianGP

il y a 1 année

Le meilleur de l’#AustrianGP