Achat de billets
Achat VidéoPass
News
12 jours ago
By motogp.com

#AustrianGP : La conférence de presse

Moins d’une semaine après Brno, les pilotes du MotoGP™ se retrouvaient jeudi au Red Bull Ring pour la conférence de presse de l’#AustrianGP.

Marc Márquez (Repsol Honda Team), Maverick Viñales (Movistar Yamaha MotoGP), Andrea Dovizioso (Ducati Team), Valentino Rossi (Movistar Yamaha MotoGP), Dani Pedrosa (Repsol Honda Team), Cal Crutchlow (LCR Honda) et Pol Espargaró (Red Bull KTM Factory Racing) animaient la conférence donnée jeudi en amont du Grand Prix NeroGiardini d’Autriche.

Support for this video player will be discontinued soon.

#AustrianGP : La conférence de presse

En tant que leader au Championnat, Marc Márquez ouvrait bien sûr le bal. L’Espagnol a d’ailleurs vu son avance très légèrement augmenter suite au #CzechGP, qu’il remporta de main de maître grâce à un pari audacieux, celui de s’arrêter dès le deuxième tour. « Nous reprenons la piste quelques jours seulement après Brno. Mon feeling était bon durant le Test et nous disposons d’une base correcte. J’ai aussi amélioré mon feeling à l’avant. L’an dernier, nous avions souffert sur cette piste, mais cette saison nous avons progressé, notamment sur l’accélération. La météo s’annonce imprévisible durant tout le week-end. Quoi qu’il en soit nous aborderons les séances les unes après les autres en essayant de trouver le meilleur set-up pour la course. Le Red Bull Ring est un circuit spécial avec de gros freinages, mais aussi de fortes accélérations. Nous étions rapides en 2016, mais le pneu s’était rapidement détérioré. On ne peut pas prédire ce qui va se passer cette fois, mais je pense que nous serons compétitifs. Comme toujours, nous donnerons notre maximum. » 

Maverick Viñales, pour qui le week-end n’avait pas forcément bien débuté, parvenait malgré tout à rectifier le tir en course pour se hisser sur la troisième marche du podium ; un résultat qui lui permettait de conserver son rang de dauphin, 14 points derrière son compatriote. « J’aime beaucoup ce tracé. L’an dernier, je m’en étais assez bien sorti. Je n’étais pas si loin des leaders, alors je suis motivé concernant ce week-end, qui plus est après mon podium de Brno. Lundi, nous avons pu tester plein de choses et je m’étais senti bien, mon rythme était d’ailleurs plutôt élevé en fin de journée. J’aborde cette course de façon positive. Je n’utiliserai pas le nouveau carénage, nous voulons d’abord le tester sur un autre tracé. Mais nous avons celui introduit au Mans, nous verrons ce qu’il donne ici. Enfin, la météo s’annonce instable. Nous devons nous tenir prêts quelle que soit la situation, car il sera important d’être Q2. »

Support for this video player will be discontinued soon.

Les carénages, centre d'attention en amont de l'#AustrianGP

Valentino Rossi, rentré très tardivement en Moravie, échouait quant à lui au pied du podium. Quatrième du général, le transalpin accuse de fait 22 longueurs de retard sur Marc Márquez désormais au lieu de 10, mais pour ce dernier tout reste ouvert. « Ce circuit est différent des autres. Il n’y a que très peu de virages, la vitesse moyenne y est incroyable. Nous devons donc rester concentrés pour faire du mieux possible. C'est malgré tout une piste amusante. La météo ne promet pas d’être fantastique, mais nous devons nous tenir prêts, peu importe les conditions. J'avais un bon feeling sur la moto à Brno, ce qui est le plus important. Durant le Test, nous avons évalué différentes solutions et j’ai finalement tourné dans les mêmes chronos que samedi. Le nouveau carénage ne semble pas parfait pour ce tracé. Nous verrons la façon dont le week-end se déroule et nous aviserons. Au sujet des courses flag-to-flag, c'est difficile pour tout le monde, vous devez trouver le bon moment pour passer au box. La situation varie d’une course à l’autre et, cette fois, un tour a fait la différence. Dans ces conditions, c’est toujours délicat, mais le flag-to-flag est la solution la moins mauvaise. »

Support for this video player will be discontinued soon.

Rossi évoque les chances de Ducati en Autriche

Dani Pedrosa, aperçu dans le rôle de l’agent 026 lors du pré-event, est pour sa part presque revenu au contact du quatuor de tête, après sa deuxième place de Brno. Après ce 150e Top 3, le Catalan pointe en effet à neuf petites unités de Valentino Rossi. « Nous avons bien travaillé lors des dernières courses, mais nous devons nous y remettre dès maintenant, car l’an dernier nous avions été en difficulté sur ce tracé et ce, tout au long du week-end. Nous devrons être concentrés de la première séance à la dernière, nous verrons ensuite comment se comporte la moto. Il sera important d’enchaîner les tours. Certes nous sommes venus sur cette piste en 2016. Mais plus nous y roulerons, plus nous en apprendrons, surtout pour dimanche. Nous sortons d’un bon Test, le grip était bien meilleur. Nous débuterons avec la moto de Brno, nous voulons voir si dans son état actuel, cette dernière est tout aussi performante au Red Bull Ring, sachant que c’est un tracé totalement différent. On y trouve de gros freinages et de fortes accélérations. Nous devrons être vraiment attentifs à ces points clés, qui avaient fait la force de Ducati l’an passé. »

Cal Crutchlow était lui aussi invité à répondre aux questions des médias. À égalité de points avec Danilo Petrucci, le Britannique occupe actuellement la neuvième place du général mais espère bien remonter dans la hiérarchie. «« La météo est la même pour tout le monde. À Brno, je n’ai pas vraiment pu rivaliser contre Valentino. J’aurais évidemment préféré me rapprocher du podium. Nous verrons ce que nous serons en mesure d’accomplir à Spielberg. Durant le Test, nous n’avons pas essayé de nouvelles pièces. De même, en raison de ma lourde chute des FP3, j’ai préféré limiter ma présence en piste. J’ai essayé le dernier carénage et je pense qu’il peut être un avantage pour la Honda. C'est un bon moment pour nous, tout le monde fait du bon travail. Ma deuxième moitié de saison avait été bonne en 2016, j'espère donc qu’il en sera de même cette année. »

Enfin cet #AustrianGP aura une importance tout particulière pour le clan KTM. Un de ses représentants était d’ailleurs présent en conférence de presse : Pol Espargaró. Lequel vient justement d’inscrire à Brno, le meilleur résultat du constructeur de Mattighofen en terminant au neuvième rang. « C’est un week-end assez stressant pour nous, mais je suis très content d’être là, qui plus est après ma récente neuvième place. Ça a fait la joie de toute l’équipe. KTM ne pouvait pas arriver dans de meilleures dispositions pour son épreuve nationale. C’était une belle course, les conditions étaient à vrai dire un peu étranges, mais la vitesse était là et j’ai pu remonter pas mal de positions. Quoi qu’il en soit, nous progressons à chaque épreuve, à chaque Test, tout particulièrement après celui d’Aragón cet été. Nous avions un tas de choses à essayer, si bien qu’on avait dû se dispatcher les tâches avec Miguel, Mika et Bradley. L’usine fait un superbe travail. Et dire qu’il y a encore peu de temps, nous étions en fond de grille. Désormais, nous sommes davantage vers le milieu, ce qui est incroyable. »

Support for this video player will be discontinued soon.

Les évolutions apportées à la KTM en 2017

Recommandés

motogp.com
Le meilleur de l’#AustrianGP

il y a 1 année

Le meilleur de l’#AustrianGP