Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass
News
24 jours ago
By Loris Baz

Des qualifications délicates pour Baz au MotorLand

Le Français a connu quelques difficultés pour gagner le droit d’accéder en Q2 au Grand Prix Movistar d’Aragón.

Après s’être montré prudent à l’occasion de la journée d’ouverture du Grand Prix Movistar d’Aragón, Loris Baz (Reale Avintia Racing) espérait profiter du retour du soleil samedi pour se qualifier d’office en Q2. Malgré tous ses efforts, le pilote tricolore figurait au 18e rang du classement combiné et se voyait donc contraint de passer par la session des repêchages.

Incisif, le Haut-Savoyard échouait à sept dixièmes de son objectif. En proie à des problèmes de grip et de mouvements face aux températures plus élevées, le Français, 17e sur la grille, tentera d’apporter quelques ajustements au set-up de sa Ducati Desmosedici GP15 au warm-up pour inscrire un maximum de points avant de mettre le cap sur la tournée outre-mer.

Loris Baz :
« C’était une journée très compliquée. Notre base de réglages aurait pu nous permettre de nous faciliter la tâche, mais malheureusement, elle n’a pas fonctionné dès nos premiers tours de roue. Nous avons alors travaillé dur pour tenter de trouver des solutions, mais la moto souffre toujours de mouvements parasites. Je suis malgré tout content du temps que j’ai réalisé en qualifications en comparaison à celui que j’avais établi ce matin. Malgré quelques alertes, j’ai pu boucler un tour rapide. Nous avons encore du pain sur la planche dimanche avant la course, laquelle s’annonce disputée. Il va falloir se livrer à une lutte sans merci pour aller grappiller quelques points. Si nous parvenons à progresser sur quelques secteurs du circuit, nous pourrons peut-être y parvenir. »

Recommandés