Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass
News
23 jours ago
By Repsol Honda Team

Pedrosa : « Passés près du contact avec Valentino »

Dani Pedrosa renouait avec le podium à Aragón, circuit sur lequel il se voyait crédité de la deuxième place.

Dani Pedrosa (Repsol Honda Team), qui avait connu une course difficile sur piste mouillée à Misano, avait à cœur de se rattraper dans le cadre de l’#AragonGP. Et devant son public, l’Espagnol se sera surtout révélé en deuxième partie d'épreuve. Qualifié en sixième position sur la grille, le représentant ibérique remontait ses adversaires un à un, dès lors qu’il parvint à trouver l’ouverture sur Maverick Viñales (Movistar Yamaha MotoGP), derrière qui il resta un bon moment. Andrea Dovizioso (Ducati Team), Valentino Rossi (Movistar Yamaha MotoGP) et Jorge Lorenzo (Ducati Team) ne purent résister à Dani Pedrosa. Il ne manquait alors plus que son coéquipier Marc Márquez (Repsol Honda Team). Mais à deux tours de l’arrivée, ses efforts ne furent pas suffisants.

Résumé : Márquez reste maître des lieux à Aragón

Classé deuxième, le Catalan renouait tout de même avec le podium, auquel il n’avait plus goûté depuis l’Autriche.

Dani Pedrosa :
« Je pense que nous pouvons être contents car au final nous avons réalisé un bon week-end. Nous étions toujours présents, ce qui est très positif. Le ‘pire’ fut peut-être les qualifications, mais à part ça cette année nous avons été très compétitifs sur ce tracé. Je n’ai pas pu gagner de positions au premier virage, il y avait tous ces pilotes autour de moi et je me suis retrouvé derrière Maverick. J’avais choisi un pneu arrière médium car je me sentais plus à l’aise avec, mais je savais que j’allais devoir gérer un peu. J’essayais de contrôler, je ne savais pas quelle tournure la course allait prendre. J’ai ensuite essayé de passer Maverick, mais il était plus rapide que moi en ligne droite et dans certains virages. Il ne commettait aucun écart, j’ai donc dû forcer pour le doubler et puis j’ai commencé à remonter. Je me suis alors rendu compte que mon rythme était bien plus élevé. J’étais un peu à la limite avec l’avant, mais le pneu dur était trop dur pour moi […] C’est toujours positif de pouvoir passer d’autres pilotes. Avec Valentino, nous sommes passés près du contact… Je ne peux pas juger ce qu’il a réellement vu. Au départ, je n’étais pas dans son champ de vision, mais une fois à sa hauteur. Nous étions côte à côte à 300 km/h, heureusement j’avais la vitesse pour prendre l’aspiration et me sortir de cette situation. Notre objectif était ici d’être sur le podium et de nous battre pour la victoire. »

Retrouvez tous les produits Dani Pedrosa sur la boutique officielle du MotoGP™

Pedrosa regrette de n’avoir pas pu doubler plus tôt Viñales

Recommandés