Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass
News
23 jours ago
By Movistar Yamaha MotoGP

Rossi : « Je ne m’attendais pas à finir dans le Top 5 »

Après un début de course à couper le souffle, Valentino Rossi a héroïquement arraché la cinquième place à l’arrivée de l’#AragonGP.

Valentino Rossi (Movistar Yamaha MotoGP) avait déjà accompli une prouesse sans commune mesure samedi au Grand Prix Movistar d’Aragón en se qualifiant en première ligne, trois semaines seulement après s’être fracturé le tibia-péroné à l’entraînement. 

Alors que la course promettait d’être une autre paire de manches, le nonuple Champion du Monde a créé la surprise en s’immisçant aux avant-postes dès le départ. Pointé au deuxième rang dans le sillage de la Ducati de Jorge Lorenzo (Ducati Team) jusqu’à la mi-course, Rossi se voyait ensuite repoussé au classement. 

Rossi, qui avait initialement prévu de reprendre les affaires lors du prochain rendez-vous au Japon, est malgré tout parvenu à inscrire les 11 points de la cinquième place, à une demi-seconde de son coéquipier Maverick Viñales (Movistar Yamaha MotoGP). 

Rossi parle de son #AragonGP

Valentino Rossi :  
« Je suis à la fois fier et heureux, car il y a une semaine, je ne savais pas si j’allais être en mesure de courir. Mais nous avons bien travaillé et nous avons fait le bon choix. Nous avons également également pris quelques risques. Je ne voulais pas manquer une autre course, car plus vous êtes absent, plus cela prend du temps de retrouver son niveau. Le bilan du week-end est plutôt bon. Je me sentais à l’aise sur la moto. J’avais évidemment quelques douleurs, mais j’ai pu rouler convenablement. D’être parvenu à se qualifier en première ligne samedi était déjà excellent, mais je savais que la course allait être plus délicate. J’ai malgré tout pris un départ correct et j’ai pu me battre pour la victoire face à Lorenzo et Márquez. Passé la mi-course, je savais que j’allais souffrir davantage et fatiguer, mais ce fut une bonne bagarre. Sincèrement, je ne m’attendais pas à terminer dans le Top 5. Nous avons désormais deux semaines devant nous pour travailler et arriver à Motegi en pleine forme. Je ne serai peut-être pas à 100 %, mais je serai dans de meilleures dispositions. »

Résumé : Márquez reste maître des lieux à Aragón

Recommandés