Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass
News
21 jours ago
By Leopard Racing

Mir : « Je ne m’attendais vraiment pas à gagner ici »

En triomphant sur le fil à Aragón, Joan Mir faisait un grand pas vers le titre mondial, qu’il aura la possibilité de décrocher dès le Japon.

Joan Mir (Leopard Racing), parti de la sixième place du Grand Prix d’Aragón, s’est retrouvé en bagarre au sein du groupe de tête et au jeu des aspirations, aucun pilote ne parvenait réellement à prendre le large. Quatrième à l’entame du dernier tour, le Majorquin faisait finalement les freins à Fabio Di Giannantonio (Del Conca Gresini Moto3), Jorge Martín (Del Conca Gresini Moto3) et Enea Bastianini (Estrella Galicia 0,0) dans le premier virage pour ensuite défendre sa position. Dans la ligne droite du fond, le pilote ibérique zigzaguera ; ce qui lui vaudra d’ailleurs six places de pénalité sur la grille de la prochaine épreuve à Motegi. En revanche, la victoire n’allait pas lui échapper.

Moto3™ : Mir arrache sa 8e victoire à Aragón

Joan Mir triomphait ainsi pour la huitième fois de l’année ; un succès d’autant plus important car son plus proche poursuivant au Championnat Romano Fenati (Marinelli Rivacold Snipers) ne faisait pas mieux que dixième. À quatre épreuves de la fin, l’Espagnol possède en effet 80 longueurs d’avance sur l’Italien. Pour espérer être sacré au Japon, Joan Mir ne devra donc pas concéder plus de cinq points à Romano Fenati.

Et pour mettre toutes les chances de son côté, le représentant du team Leopard racing était resté une journée de plus à Aragón dans le cadre d’un Test.

Joan Mir :
« C’était un GP incroyable. La course fut courte, mais intense… Mon pneu était à la limite, je ne m’attendais vraiment pas à gagner ici. J’ai reçu beaucoup de soutien de la part des fans, qui avaient fait le déplacement et je les en remercie. J’ai essayé de gérer dans le dernier tour, je devais être prudent et ne pas attaquer trop fort. Le freinage était un point clé et pas seulement sur cette course, durant toute la saison. Au Japon, je disposerai d’une première balle de match, mais je ne veux pas commencer à entrer dans les calculs. J’aborderai les courses restantes de la même façon. J’aurais préféré être sacré devant mon public en Espagne, mais maintenant je voudrais décrocher le titre avant Valence. »

Mir : « Di Giannantonio a fait pareil deux tours plus tôt »

« Nous avons trouvé des choses intéressantes. Nous devons désormais analyser les bons et les mauvais côtés, afin d’inscrire de performer lors de la tournée asiatique. Depuis le début de la saison, l’avant était un de nos points forts. Mais nous devons progresser au niveau du grip arrière. Ce lundi, nous avons fait un petit pas en avant. »

Mir prépare sa fin de saison, objectif 2018 pour les autres

Recommandés