Achat de billets
Achat VidéoPass
News
7 jours ago
By motogp.com

Pedrosa peut-il tirer son épingle du jeu à Motegi ?

Dani Pedrosa, vainqueur à cinq reprises à Motegi, détient le record du nombre de victoires sur ce tracé japonais.

Au sein de la grille MotoGP™, un pilote a davantage brillé que les autres à Motegi, en la personne de Dani Pedrosa (Repsol Honda Team). L’Espagnol comptabilise en effet cinq succès sur ce tracé japonais, dont trois en MotoGP™.

Pedrosa rencontre un de ses jeunes fans japonais à Tokyo

Tout commence en 2002. Motegi accueillait alors le Grand Prix du Pacifique ; épreuve que ce dernier remporta au même titre qu’Assen et Valence. Arrivé troisième du classement général, le Catalan allait ensuite décrocher le titre l’année suivante, avant de monter en catégorie 250cc début 2004. Dani Pedrosa s’illustra une deuxième fois sur cette piste et fut sacré dans la foulée à Phillip Island ; couronne mondiale qu’il parvint à conserver jusqu’à son passage en MotoGP™ en 2006.

Il faudra ensuite attendre 2008 pour le voir de retour sur le podium à Motegi, avec une troisième place ; prestation qu’il répétera un an plus tard. Finalement, sa première victoire sur le sol japonais en catégorie reine arriva en 2011 au terme d’une épreuve marquée à la fois par des pénalités et des sorties de piste. Dani Pedrosa devenait ainsi le premier pilote à avoir gagné sur ce circuit dans chacune des catégories.

Motegi 2011 - MotoGP - Race - Highlights

En 2012, le pilote ibérique frappa de nouveau, pour inscrire son cinquième triomphe de l’année. Le représentant Honda reprenait alors cinq points à son compatriote Jorge Lorenzo au Championnat.

MotoGP™ Rewind: Motegi 2012

La dernière victoire de Dani Pedrosa au Twin Ring remonte à 2015. Le départ du Grand Prix avait été donné sur le mouillé et l’Espagnol, qualifié en sixième position, était parvenu à remonter progressivement. Après avoir pris l’ascendant sur Valentino Rossi, le représentant du team Repsol Honda venait déloger le poleman Jorge Lorenzo des commandes. ‘Little Samouraï’ décrochait alors son premier succès de la saison, le 50e de sa carrière.

Pedrosa remporte sa 50e victoire

L’édition 2016 allait en revanche lui réserver un tout autre sort, puisqu’il se brisa la clavicule droite lors des FP2. Dani Pedrosa fut contraint de déclarer forfait comme ce fut déjà le cas en 2010. Sur ses neufs départs à Motegi en MotoGP™, l’Espagnol compte au total trois victoires et trois autres podiums. Un palmarès que ce dernier espère voir grandir davantage.

Recommandés