Achat de billets
Achat VidéoPass
News
4 jours ago
By motogp.com

Fenati se maintient dans la course au titre après Motegi

Romano Fenati, qui s’est montré intouchable lors de ce Grand Prix Motul du Japon disputé sous le mouillé, conserve ses chances de titre.

L’épreuve Moto3™ du Grand Prix Motul du Japon avait été raccourcie à 13 tours, au lieu de 20, en raison du retard pris lors du warm-up. Un véritable sprint attendait donc les pilotes et c’est sur une piste totalement détrempée que le départ de la course fut donné.

Moto3™ : Fenati triomphe à Motegi, Mir hors des points

Nicolò Bulega (Sky Racing Team VR46), qui s’était montré le plus rapide aux qualifications, signait un parfait envol. L’Italien se maintenait en tête au premier virage devant ses compatriotes Romano Fenati (Marinelli Rivacold Snipers), Niccolò Antonelli (Red Bull KTM Ajo), Enea Bastianini (Estrella Galicia 0,0) et Marco Bezzecchi (CIP). Mais le poleman allait rapidement se faire passer par le duo Antonelli/Fenati et dégringoler au classement si bien qu’il pointait déjà au 14e rang après un tour.

De son côté, le leader du classement général Joan Mir (Leopard Racing) ne parvenait pas à tirer son épingle du jeu lors de l’extinction des feux. Parti 20e suite à sa pénalité du Grand Prix d’Aragón, le Majorquin figurait alors en 22e position.

Aux avant-postes, les deux transalpins se forgeaient rapidement une légère avance, tandis qu’Arón Canet (Estrella Galicia 0,0) s’emparait des commandes du groupe des poursuivants devant Marco Bezzecchi, Tatsuki Suzuki (SIC58 Squadra Corse), Enea Bastianini et Jorge Martín (Del Conca Gresini Moto3).

Au troisième passage, Romano Fenati se portait une première fois à hauteur de son adversaire avant de se raviser. Le natif d’Ascoli prenait finalement l’ascendant quelques virages plus loin et ne sera plus jamais inquiété, à l’image de la performance qu’il avait accomplie il y a quelques semaines, dans ces mêmes conditions, à Misano.

Ne pouvant suivre le rythme du leader, Niccolò Antonelli gérait dès lors l’écart vis-à-vis des suivants : Marco Bezzecchi et Tatsuki Suzuki ; Arón Canet se voyant progressivement décroché, alors que Philipp Öttl (Südmetall Schedl GP Racing), qui occupait un temps la 20e place, remontait comme un boulet de canon en fin de course.

Romano Fenati triomphait tout compte fait avec une avance de 4,146 secondes. Lequel devenait alors le premier pilote à avoir raflé dix succès en Moto3™. Niccolò Antonelli grimpait sur la deuxième marche du podium, auquel il n’avait plus goûté depuis sa victoire du #QatarGP 2016. Marco Bezzecchi, classé troisième, enregistrait de son côté le meilleur résultat de sa carrière.

Tatsuki Suzuki terminait pour sa part quatrième de sa course nationale devant Arón Canet et Philipp Öttl. Fabio Di Giannantonio (Del Conca Gresini Moto3), Jakub Kornfeil (Peugeot MC Saxoprint), Bo Bendsneyder (Red Bull KTM Ajo) et John McPhee (British Talent Team) complétaient le Top 10. Nicolò Bulega finissait 12e, alors que Joan Mir n’était pas en mesure de faire mieux que 17e. Pour la première fois de l’année, l’Espagnol terminait en dehors des points alors qu’il avait mathématiquement une possibilité d’être sacré dès ce week-end.

Ce rendez-vous fut également marqué par les chutes de Gabriel Rodrigo (RBA BOE Racing Team), d’Ayumu Sasaki (SIC Racing Team) ou encore d’Adam Norrodin (SIC Racing Team). Le Malaisien était alors installé au sixième rang.

Côté Français, Jules Danilo (Marinelli Rivacold Snipers) achevait la manche juste derrière Joan Mir.

Au Championnat du Monde, Joan Mir voit ainsi son avance sur Romano Fenati réduite à 55 points, contre 80 avant Motegi.

Cliquez ici pour accéder aux résultats.

Retrouvez l'intégralité de la course avec le VidéoPass et profitez du #JapaneseGP ainsi que d'un catalogue incroyable de vidéos exclusives !

#JapaneseGP : Course Moto3™

Recommandés