Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass
News
1 jour ago
By motogp.com

Márquez et Dovizioso au coude-à-coude avant l’Australie

Le MotoGP™ prend la direction de Phillip Island et Andrea Dovizioso est revenu à tout juste 11 points du leader au Championnat Marc Márquez

Après avoir visité le Japon, le MotoGP™ part immédiatement en direction de l’hémisphère Sud pour le Grand Prix Michelin® d’Australie ; épreuve disputée pour la toute première fois sur le tracé de Phillip Island en 1989. Lequel fut délaissé deux saisons plus tard au profit de Eastern Creek avant de finalement revenir au calendrier début 1997.

#AustralianGP : Phillip Island attend le MotoGP™

Lors de la précédente édition, les dés étaient déjà jetés au Championnat, ce qui est loin d’être le cas cette année et pour cause, Marc Márquez (Repsol Honda Team), battu par son dauphin Andrea Dovizioso (Ducati Team) dans le dernier tour du #JapaneseGP, ne possède plus que 11 longueurs d’avance au lieu de 16. Mais le Catalan, dont le compteur affiche désormais 100 podiums toutes catégories confondues, est généralement redoutable sur les circuits antihoraire, preuve en est avec Austin, Saschsenring ou encore Aragón.

Dovizioso et Márquez parlent de leur dernier tour à Motegi

Comparé à son adversaire, le représentant du team Repsol Honda a également toujours figuré dans le Top 3 lors des neuf dernières courses à l’exception de Silverstone, où il avait été victime d’une casse moteur. L’écart pourrait donc de nouveau augmenter en tête, d’autant plus que le natif de Cervera aura à cœur de prendre sa revanche après cette chute survenue aux commandes de l’épreuve il y a très exactement un an.

Résumé : Dovizioso gagne son duel face à Márquez à Motegi

Mais Andrea Dovizioso fera tout pour l’en empêcher. Au sommet de sa forme, l’Italien est parvenu à tenir au Champion du Monde à Motegi, pour empocher son cinquième succès de l’année. Une victoire importante car cette dernière lui permettait de combler une partie de ce retard pris en marge du Grand Prix d’Aragón. Et sur cette piste où l’accélération joue un rôle prépondérant, le transalpin espère à présent succéder à Casey Stoner, dernier vainqueur en date pour le compte de Ducati en 2010.

Phillip Island 2010 - MotoGP - Race - Highlights

Les mauvaises conditions météo ont en revanche coûté cher à Maverick Viñales (Movistar Yamaha MotoGP). Classé seulement neuvième de la manche japonaise, le pilote du team Movistar Yamaha n’est désormais plus au contact du binôme puisque 30 points le séparent d’Andrea Dovizioso et non plus 12.

En manque totale de confiance avec son pneu arrière sur piste détrempée, Dani Pedrosa (Repsol Honda Team) préférait quant à lui se retirer du #JapaneseGP, abandon qui n’avait toutefois pas d’impact dans la hiérarchie puisqu’au même moment Valentino Rossi (Movistar Yamaha MotoGP) se faisait piéger. L’Espagnol dispose donc toujours de cette marge de deux unités, mais le rendez-vous australien qui s’annonce ne lui a guère réussi par le passé.

Tout l’inverse de Valentino Rossi, qui demeure le pilote le plus récompensé à Phillip Island avec huit succès, dont six en 500cc/MotoGP™. Et le transalpin entend bien rebondir après son faux pas du Japon, malgré cette jambe droite encore douloureuse. Pointé à 76 longueurs de Marc Márquez, le nonuple Champion du Monde est, par contre, définitivement exclu de la course au titre.

Johann Zarco (Monster Yamaha Tech3), auteur de sa seconde pole position en MotoGP™ au Japon, se maintient de son côté au sixième rang. Le Français, qui n’a pas hésité à jouer des coudes face à Jorge Lorenzo (Ducati Team), détient actuellement 41 unités d’avance sur son propre coéquipier Jonas Folger (Monster Yamaha Tech3), de nouveau absent pour cette épreuve en raison d’un probable virus. En d’autres termes, le tricolore aura la possibilité de s’adjuger le titre de meilleur rookie à condition de terminer dans les six premiers.

Intercalés entre les deux représentants Monster Yamaha Tech3, on trouve par ailleurs Jorge Lorenzo, mais aussi Danilo Petrucci (Octo Pramac Racing), revenu à cinq unités du Majorquin après sa troisième position du Japon. Cal Crutchlow (LCR Honda), dernier vainqueur en date en Victoria, est pour sa part légèrement décroché suite à son récent zéro pointé. Parti à la faute à deux reprises dans le même Grand Prix, le Britannique compte toutefois bien réagir.

Résumé : Et de deux pour Crutchlow !

Les prestations des Suzuki seront également à suivre de très près, après leur double Top 5.

Mais en Australie, les regards seront surtout tournés vers Jack Miller (EG 0,0 Marc VDS), qui avait été contraint de faire l’impasse sur le #JapaneseGP à cause d’une fracture du tibia et vers Broc Parkes, appelé en renfort par l’équipe Monster Yamaha Tech3, pour remplacer le souffrant Jonas Folger.

La première séance d’essais libres du Grand Prix Motul du Japon se tiendra vendredi 20 octobre à partir de 10h55 (1h55 heure française).

Retrouvez l'intégralité de la séance avec le VidéoPass et profitez également de l’ #AustralianGP en Direct ou OnDemand ainsi que d'un catalogue incroyable de vidéos exclusives !

Recommandés