Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass
News
26 jours ago
By Loris Baz

Début de week-end positif pour Baz à Phillip Island

Le Français s’est positionné au 18e rang au soir de la journée d’ouverture, à une seconde du temps de référence.

C’est une météo clémente qui attendait Loris Baz (Reale Avintia Racing) vendredi à l’occasion de la première journée du Grand Prix Michelin® d’Australie sur le somptueux circuit de Phillip Island. Le pilote tricolore, qui s’était offert une belle dixième place il y a quelques jours à Motegi face à des conditions des plus précaires, a peu à peu repris ses marques au guidon de la Ducati Desmosedici GP15. 

???????? #AustralianGP FP2 #realeavintia #realeavintiaracing #forzaducati #ls2helmets #HB8 #LB76

Une publication partagée par Reale Avintia Racing (@realeavintia) le

Crédité du 20e chrono de la séance inaugurale, le Français a nettement amélioré l’après-midi en finissant en 18e position à une demi-seconde du Top 10 avec un tour en 1'30.274, malgré une chute sans conséquence dans les dernières minutes. 

Pointé à une seconde à peine du meilleur temps de la journée, le Haut-Savoyard se disait satisfait de son début de week-end qu’il espère concrétiser samedi durant les qualifications en se rapprochant davantage de la Q2. 

Loris Baz 
« La matinée s’est avérée compliquée, nous n’avions pas vraiment les bons réglages sur la moto. Nous avons gardé les mêmes pneus tout au long de la séance. L’après-midi, nous avons plutôt bien travaillé et nous sommes parvenus à gagner du terrain. Nous sommes peut-être loin au classement, mais l’écart a nettement diminué. Je pense qu’il y avait quelques dixièmes de plus à grappiller sur la fin, mais je suis parti à la faute. Je suis content de ce que nous avons accompli, même si les sensations ne sont pas encore fantastiques. Nous essaierons de poursuivre dans la même direction samedi en nous rapprochant davantage. L’objectif sera surtout d’avoir un meilleur feeling sur la moto pour attaquer. Au sujet des pneus, j’ai évalué le soft et le médium. J’ai bouclé de nombreux tours avec le médium à l’arrière et ce dernier fonctionne plutôt bien. Pour notre choix, tout dépendra des conditions de la piste, du vent, des températures et de la pluie. »

Résumé : A.Espargaró, leader après la FP2