Achat de billets
Achat VidéoPass
News
24 jours ago
By motogp.com

Mir et les autres stars issues du programme Road to MotoGP™

Joan Mir, tout juste intronisé en catégorie Moto3™, est passé par le programme Road to MotoGP™ à l’instar de nombreux autres pilotes.

Tags MotoGP, 2017

Joan Mir (Leopard Racing) s’est offert le titre de Champion du Monde à l’occasion du Grand Prix de Malaisie.

Support for this video player will be discontinued soon.

Joan Mir, sacré Champion du Monde Moto3™ 2017

Né à Palma de Majorque, Joan Mir a fait ses premières armes au sein de l’école fondée par le père de Jorge Lorenzo sur l’île des baléares, avant de rejoindre la Red Bull Rookies Cup en 2013. Un an plus tard, l’Espagnol goûtait aux joies de sa première victoire et terminait dauphin de Jorge Martín. En 2015, Joan Mir concourut ensuite en FIM CEV Repsol, où il termina quatrième du classement général. Et cette même saison, le pilote ibérique recevait l’opportunité de remplacer le blessé Hiroki Ono chez Leopard Racing lors du Grand Prix d’Australie. De quoi lui mettre le pied à l’étrier, puisqu’il fut dans la foulée officialisé au sein de cette équipe pour 2016.

Comme de nombreux autres pilotes, Joan Mir est issu de ‘Road to MotoGP’, une initiative lancée par Dorna Sports, pour déceler les talents de demain. La Red Bull MotoGP Rookies Cup, l’Asia Talent Cup, le FIM CEV Repsol et la future British Talent Cup appartiennent à ce programme, qui a vu éclore certains Champions du Monde.

Support for this video player will be discontinued soon.

FIM CEV Repsol : une des voies d'accès au mondial

Antichambre traditionnelle, le FIM CEV Repsol a accueilli de grands noms, parmi lesquels : Marc Márquez (Repsol Honda Team), Maverick Viñales (Movistar Yamaha MotoGP), Aleix Espargaró (Aprilia Racing Team Gresini) et son frère Pol (Red Bull KTM Factory Racing), ou encore Bradley Smith (Red Bull KTM Factory Racing). Álex Márquez (EG 0,0 Marc VDS) y avait été sacré également en 2012, dans le cadre du Moto3™ ; catégorie remportée cette année par Dennis Foggia. L’Italien, qui fait également partie de la VR46 Riders Academy constituée par Valentino Rossi, rejoindra d’ailleurs le mondial Moto3™ dès la saison prochaine.

Support for this video player will be discontinued soon.

À la recherche des talents italiens

Mais aujourd’hui certains font aussi le choix de se tourner vers la Red Bull MotoGP Rookies Cup, à l’image de Jorge Martín (Del Conca Gresini Moto3), qui était déjà opposé à Joan Mir, de Bo Bendsneyder (Red Bull KTM Ajo), de Brad Binder (Red Bull KTM Ajo), Danny Kent sans oublier Johann Zarco (Monster Yamaha Tech3).

Support for this video player will be discontinued soon.

De la Red Bull MotoGP Rookies Cup au MotoGP™

Plus récemment en 2014, l’Asia Talent Cup fut créée pour détecter les stars asiatiques. C’est cette filière qui aura permis à Kaito Toba (2014), Ayumu Sasaki (2015) et Somkiat Chantra (2016) de se révéler.

Certains ont d’ailleurs témoigné sur l’importance de ces formules de promotion comme Dani Pedrosa (Repsol Honda Team), Casey Stoner, Álvaro Bautista (Pull&Bear Aspar Team) et Álex Rins (Team Suzuki Ecstar) ; lesquelles ont changé leur vie.

Support for this video player will be discontinued soon.

Comment les coupes de promotion ont changé leur vie

La prochaine étape de ce mouvement sera désormais la British Talent Cup, qui adoptera le même format que l’Asia Talent Cup en emmenant les talents anglais à travers le monde entier.

Support for this video player will be discontinued soon.

British Talent Cup : Comment ont-ils vécu les sélections ?