Achat de billets
Achat VidéoPass
News
21 jours ago
By motogp.com

Morbidelli: « Tout ce que je sais, je l’ai appris de Rossi »

Découvrez tous les cas de figure qui permettraient à Franco Morbidelli de décrocher le titre de Champion du Monde Moto2™ en Malaisie.

Franco Morbidelli n’a peut-être pas été en mesure de rivaliser face aux représentants du team Red Bull KTM Ajo à Phillip Island, il n’empêche que sa récente troisième place, combinée à la dixième position de son dauphin au classement général Tom Lüthi (CarXpert Interwetten), lui permet d’aborder la manche de Sepang avec une première balle de match. Impressionnant par sa régularité, l’Italien a toujours figuré dans le Top 8 à deux exceptions près : Jerez et Misano, lorsqu’il s’était fait piéger en tête de l’épreuve. À deux manches de la fin, le compteur du représentant EG 0,0 Marc VDS Team affiche ainsi huit succès, deux autres podiums et 29 points d’avance sur son plus proche adversaire.

Moto2™ : Oliveira et Binder offrent le doublé à KTM

Pour espérer être sacré dès la Malaisie ne devra donc pas concéder plus de quatre points au pilote helvète. Conscient de l’opportunité qui se présente, Franco Morbidelli déclarait toutefois vouloir rester calme en conférence de presse :

« Je vais tâcher d’aborder ce week-end de la même façon, même si je sais que cette fois-ci l’enjeu est différent pour moi. Je vais tâcher de rester calme et de faire mon boulot, pour bien régler ma moto et être le plus rapide en piste […] J’aime bien ce tracé, tout particulièrement depuis qu’ils ont refait l’asphalte. Il y a beaucoup moins de bosses. Mais nous verrons ce que la météo nous réserve. Dans mon cas, je préfère que la piste soit totalement mouillée ou totalement sèche, et pas des conditions mixtes. »

Issu de la VR46 Riders Academy, l’Italien ne manquait également pas de souligner l’importance qu’avait joué Valentino Rossi dans son parcours :

« J’ai appris tant de choses aux côtés de Valentino, ça serait trop long à lister. En fait, tout ce que je sais, je le tiens de Valentino. Alors merci. »

Franco Morbidelli empochera la couronne mondiale à Sepang si :

Il gagne
Il se classe 2e ou 3e et que Tom Lüthi ne remporte pas la course
Il se classe 4e et que Tom Lüthi ne fait pas mieux que 3e
Il se classe 5e, 6e ou 7e et que Tom Lüthi ne figure pas sur le podium
Il se classe 8e ou 9e et que Tom Lüthi ne fait pas mieux que 5e
Il se classe 10e et que Tom Lüthi ne fait pas mieux que 6e
Il se classe 11e et que Tom Lüthi ne fait pas mieux que 7e
Il se classe 12e et que Tom Lüthi ne fait pas mieux que 8e
Il se classe 13e et que Tom Lüthi ne fait pas mieux que 9e
Il se classe 14e et que Tom Lüthi ne fait pas mieux que 10e
Il se classe 15e et que Tom Lüthi ne fait pas mieux que 11e
Il n’entre pas dans les points et Tom Lüthi ne fait pas mieux que 12e

 

Cliquez ici pour visualiser le classement provisoire avant la manche de Sepang

Recommandés