Achat de billets
Achat VidéoPass
News
14 jours ago
By motogp.com

Les circuits antihoraires réussissent à Márquez

Malgré des chiffres plutôt favorables, Marc Márquez se veut plutôt prudent en amont de cette grande finale qui pourrait marquer son 6e titre

Marc Márquez (Repsol Honda Team) avait l’opportunité d’être sacré dès Sepang, mais sous la pluie, l’Espagnol échouait tout compte fait au pied du podium. Un résultat qui, combiné à la victoire de son dauphin Andrea Dovizioso (Ducati Team) l’obligeait à patienter jusque Valence. Son avance reste malgré tout assez conséquente et pour cause 21 points le séparent de l’Italien avant la grande finale. En d’autres termes, si son adversaire venait à gagner, le représentant du team Repsol Honda devrait figurer dans les 11 premiers pour conserver sa couronne mondiale. Et la situation semble d’autant plus favorable pour le pilote ibérique, à l’approche d’un rendez-vous comme Valence…

« Valence est un circuit que j’adore et les tracés qui tournent dans le sens inverse des aiguilles d’une montre ont plutôt l’habitude de me réussir, » déclarait le Champion du Monde en amont de l’événement.

Marc Márquez a en effet remporté 20 des 29 courses disputées sur des circuits ‘antihoraires’ depuis son arrivée en catégorie reine. Cette année, le Catalan les a d’ailleurs toutes gagnées.

Austin - Dominé par son coéquipier Dani Pedrosa en toute début de course, le poleman passait finalement à l’action au neuvième tour pour s’emparer des commandes, que plus jamais il ne cédera. Le natif de Cervera s’imposait donc sur le circuit des Amériques, comme lors des quatre dernières années. Une victoire d’autant plus importante qu’elle lui permettait de grimper de la 8e à la 3e place au classement général.

Résumé : Márquez frappe encore à Austin

Sachsenring – Parti en tête, Marc Márquez se retrouvait en duel face au local de l’étape Jonas Folger. Lequel mènera le temps de cinq tours et restera au contact du Champion du titre une fois passé. Mais le pilote Honda allait demeurer maître de l’épreuve pour la huitième année consécutive. Ce succès le propulsait dès lors au sommet de la hiérarchie, cinq unités devant Maverick Viñales.

Résumé : Márquez signe sa huitième victoire au Sachsenring

Aragón – Arrivé à égalité de points avec Andrea Dovizioso, Marc Márquez remontait progressivement au classement. Et après être venu à bout de Jorge Lorenzo à neuf tours du drapeau à damier, le représentant Honda allait filer vers son cinquième succès de l’année. Pendant ce temps-là, son rival ne faisait pas mieux que septième. Marc Márquez repartait ainsi d’Aragón avec un avantage de 16 unités.

Résumé : Márquez reste maître des lieux à Aragón

Phillip Island – Lors de ce Grand Prix, Marc Márquez dut en découdre face à Maverick Viñales, Valentino Rossi, Johann Zarco ou encore Andrea Iannone. Mais à huit tours de la fin, le pilote ibérique allait prendre le large. Andrea Dovizioso devait pour sa part se contenter d’une 13e place. L’avance du leader passait de 11 à 33 points.

Résumé : Márquez fait un pas vers le titre à Phillip Island

Plus à l’aise sur ce type de pistes, comme il le reconnaissait en conférence de presse à Silverstone, Marc Márquez ne considère toutefois pas ce titre comme acquis…

« Bien sûr, c’est toujours bien de posséder une petite marge d’avance avant une finale. Cela dit, je ne veux pas trop penser à ces choses. Nous ne pensons pas que ça sera facile. Vu l’enjeu, la pression sera là comme ça a été le cas durant la deuxième moitié de saison. Nous allons donc tâcher de conserver la même mentalité et continuer de travailler comme nous l’avons fait, en nous donnant à 100% car il sera important d’être rapide dès la FP1. »