Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass
News
10 jours ago
By motogp.com

Márquez et Dovizioso, prêts pour le #FinalShowdown

Marc Márquez et Andrea Dovizioso confient leur ressenti avant la grande finale de Valence, qui couronnera un des deux pilotes.

Marc Márquez (Repsol Honda Team), Andrea Dovizioso (Ducati Team), Valentino Rossi (Movistar Yamaha MotoGP), Dani Pedrosa (Repsol Honda Team), Johann Zarco (Monster Yamaha Tech3) et Jorge Lorenzo (Ducati Team) étaient invités de la conférence de presse donnée en amont du Grand Prix Motul de Valence, ultime étape du calendrier 2017.

#FinalShowdown: les deux candidats au titre prennent la pose

Et cette année, le suspense demeure pour l’attribution du titre. Marc Márquez pointe actuellement en tête, 21 points devant Andrea Dovizioso, mais l’Espagnol n’est pas serein pour autant. « Tous ceux que vous croisez vous disent que c’est simple, mais en réalité ça ne l’est pas, confiait le pilote du team Repsol Honda. Ce n’est pas la première fois que je joue un titre à Valence, l’édition 2013 avait d’ailleurs été très difficile. »

« Bien sûr, je préfère être dans ma position que dans celle d’Andrea, reprenait le pilote ibérique qui aura à cœur de conserver sa couronne à domicile. Cela me procure un feeling particulier, une certaine énergie. Valence est également un circuit que j’apprécie, sans compter tous ces fans et il semble que la météo soit clémente ce week-end. »

Même si ce rendez-vous revêt d’une importance spéciale et que beaucoup de paramètres en faveur d’un sixième titre mondial semblent réunis, hors de question de changer de mentalité en tout cas pour l’Espagnol.

« Nous aborderons ce rendez-vous de la même manière. Aux essais comme en course, nous nous donnerons 100%, car ce n’est pas ma façon de faire que de compter les points. Nous verrons après le warm-up quel sera mon niveau et celui d’Andrea. Nous essaierons de profiter au mieux de cette course, mais le principal sera surtout de rallier l’arriver. »

Le MotoGP™ rend hommage à Nick Harris

Andrea Dovizioso de son côté se disait avant tout, fier du parcours accompli par toute son équipe en 2017.

« Je n’aurais pas imaginé en arriver là et les spectateurs non plus d’ailleurs, déclarait l’Italien. Je suis très fier du parcours que nous avons réalisé. Nous avons débuté la saison sur un bon résultat, par la suite ça s’est compliqué. Mais depuis le Mugello, nous sommes devenus très compétitifs et bien que nous ayons connu des hauts et des bas, aujourd’hui nous sommes toujours en lice pour le titre. »

Le pilote Ducati se montrait toutefois conscient de la difficulté de la tâche et pour cause il n’aura pas d’autre choix que celui de gagner, en espérant que son adversaire termine au-delà de la 11e place.

« Nous verrons ! 21 points, ça ne sera pas facile à combler, d’autant plus que beaucoup pilotes peuvent être rapides. Ducati a également connu divers résultats sur ce tracé. De mon côté j’y avais beaucoup de mal par le passé. L’an dernier, c’était un peu mieux aux essais… Mais ça reste ouvert et c’est pour cette raison que nous devons rester concentrés […] Nous devons absolument gagner cette course. Nous avons un bien meilleur rythme cette année. Nous devons donc garder les pieds sur terre et bien travailler dès la première session, afin d’être prêts pour la course. Je ne ressens pas beaucoup de pression, car je connais nos points forts et nos points faibles. »

Observateur de cette lutte entre Marc Márquez et Andrea Dovizioso, Jorge Lorenzo indiquait pour sa part qu’il aiderait son coéquipier si la situation se présentait bien sûr… car pour le moment, la balance penche clairement en faveur du pilote Honda selon le Majorquin.

« Bien sûr que je l’aiderai, c’est ce que je dis depuis la mi-saison. Ça sera difficile car Marc est dans une situation plutôt favorable. Mais si je suis en position de me battre pour la victoire, je serai attentif au panneautage pour savoir où est Andrea, car je sais l’importance de ce titre pour Ducati. »

Valentino Rossi semblait lui aussi reconnaître la supériorité mathématique de Marc Márquez, tout en restant prudent quant à l’issue du week-end.

« La situation est plutôt claire, admettait le nonuple Champion du Monde. Il n’y a pas beaucoup de calculs à faire, vu l’importance de l’écart. Andrea n’a qu’une seule possibilité : gagner. Marc peut quant à lui contrôler. Mais vous devez attendre dimanche pour comprendre votre niveau et voir ce qui se passe. »

#ValenciaGP : La conférence de presse