Achat de billets
Achat VidéoPass
News
6 jours ago
By Loris Baz

Baz, en huitième ligne à Valence

Le Français s’élancera de la 23e place sur la grille de départ du Grand Prix Motul de Valence, dernier rendez-vous de la saison.

Après une journée d’ouverture compliquée durant laquelle il a connu quelques difficultés pour faire tourner sa Ducati Desmosedici GP15, Loris Baz (Reale Avintia Racing) était bien décidé à trouver des solutions samedi matin face à des températures plus élevées que la veille. Mais de nouveaux problèmes ont fait leur apparition, lesquels l’ont empêché d’abaisser son chrono de référence à l’occasion de la troisième séance d’essais libres. 

Vamos con la Q1!! Go!! #ValenciaGP #forzaducati #motogp #realeavintiaracing ????????????????????

Une publication partagée par Reale Avintia Racing (@realeavintia) le

En qualifications, si Loris Baz est arrivé à gagner près d’une seconde sur son meilleur temps du week-end, il devait malgré tout se contenter de la 23e place sur la grille de départ derrière une autre Ducati, celle de Scott Redding (Octo Pramac Racing). 

Les conditions s’annoncent similaires, voire plus chaudes, dimanche, mais le Français se dit prêt à se battre pour remonter dans la hiérarchie et quitter la catégorie reine sur une bonne note. 

Loris Baz : 
« Nous ne sommes pas parvenus à faire un pas en avant. Nous avons évalué tout un tas de solutions, mais nous tournons toujours dans des chronos équivalents. Je crois que les Ducati plus anciennes souffrent sur ce tracé. Je pense malgré tout que nous avons progressé en matière de rythme de course, mais je ne sais pas si cela sera suffisant pour aller chercher les points. Les réglages que nous avons trouvés rendent la moto très physique à piloter. Nous avons réussi à gagner du temps en améliorant le niveau de grip sur les entrées comme les sorties de courbe, mais ce gain se fait au détriment de la maniabilité… J’espère toutefois être en mesure de suivre le bon groupe. Je m’attends à une course très longue. Quant aux choix des pneus, j’ai quasiment tout essayé, mais je pense m’orienter vers le dur à l’avant et le médium à l’arrière. »