Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass
News
1 jour ago
By motogp.com

#BIG6 : Márquez sacré Champion du Monde MotoGP™ à Valence

Marc Márquez, classé troisième du #ValenciaGP, s’est adjugé son sixième titre mondial. Retour sur le parcours du jeune Espagnol.

Marc Márquez (Repsol Honda Team) vient d’empocher un sixième titre à l’occasion du Grand Prix Motul de Valence, son quatrième en cinq saisons de MotoGP™ disputées. Le natif de Cervera, qui ne cesse d’enchaîner les records, n’a en fait laissé échapper la couronne mondiale qu’une seule fois, c’était en 2015. L’Espagnol a ensuite repris les commandes du Championnat en 2016, statut de n°1 qu’il défendra en allant prendre plus de risques. Le représentant du team Repsol Honda s’est d’ailleurs adjugé un total de six victoires cette année et une manche figure encore au calendrier.

#BIG6 : Márquez s'offre un sixième titre mondial à Valence

Marc Márquez fit ses débuts sur la scène internationale en 2008 à tout juste 15 ans. Et même si cette première saison fut entachée par une blessure, le Catalan marquait d’entrée les esprits en inscrivant un premier podium à Donington Park. Le pilote ibérique en enregistra un second l’année suivante pour le compte du team Red Bull KTM Motorsport, avant d’être sacré Champion du Monde en 2010, cette fois-ci au guidon d’une Derbi, en ayant gagné 10 des 14 dernières courses.

Marc Márquez on his 125cc title achievement

Marc Márquez grimpa ensuite en Moto2™ et après un léger temps d’adaptation, l’Espagnol revint dans la course au titre face à Stefan Bradl en allant décrocher sept succès et un podium à Phillip Island, après être parti de la 38e place sur la grille. Une chute survenue durant les essais libres du Grand Prix de Malaisie compromettra toutefois sa fin de saison. Le pilote team Catalunya Caixa Repsol ne fut pas en mesure de prendre le départ à cause de souci de vision et ce dernier devra même se faire opérer de l’œil droit durant l’intersaison. Mais Marc Márquez ne passera pas une seconde fois à côté de la couronne Moto2™. Lequel ira jusqu’à triompher en partant de la dernière ligne à Valence, pour son ultime apparition dans la catégorie intermédiaire.

Marc Marquez - 2012 Moto2™ World Champion

Début 2013, Marc Márquez intégra le MotoGP™ et ne tarda pas à se faire remarquer puisqu’il signa son premier Top 3 lors de la manche inaugurale au Qatar, avant d’enchaîner sur une victoire au Grand Prix des Amériques. Au terme d’une saison sensationnelle, ce dernier devenait finalement le plus jeune Champion du Monde de l’histoire en catégorie reine.

Marc Marquez - New MotoGP™ World Champion - 2013 season

En 2014, sa domination fut écrasante et pour cause, Marc Márquez remporta les dix premières épreuves du calendrier pour tout compte fait être sacré au Japon, sur les terres de ses employeurs. Et l’Espagnol semblait bien parti pour conserver son rang de n°1, comme en atteste ce triomphe à Austin, mais le n°93 commit trop d’erreurs durant cette campagne 2015, si bien qu’il allait se retrouver progressivement écarté de la lutte pour le titre, à la différence des deux officiels Yamaha. Marc Márquez parviendra malgré tout à s’imposer à Phillip Island au terme d’un GP à suspense. Et puis il y eut cet incident en course avec Valentino Rossi à Sepang, qui fut suivi d’une deuxième place lors de la finale de Valence.

#MM93WorldChampion : Márquez fête son 2eme titre mondial

Bien déterminé à déposséder Jorge Lorenzo de son trône, le représentant du team Repsol Honda décidait alors de changer de stratégie en 2016, en se concentrant sur le Championnat plutôt que de chercher à tout prix la victoire. Et cette régularité finissait par porter ses fruits. Arrivé au Japon avec 52 points d’avance et quatre succès au compteur, Marc Márquez obtenait en effet le titre alors que ses deux adversaires partaient à la faute. 2017 fut une toute autre histoire pour l’Espagnol, mais le résultat resta le même…

Márquez sacré Champion du Monde 2016 en MotoGP™

Marc Márquez débuta sa campagne 2017 au pied du podium au Qatar et en Argentine, ce dernier se fit piéger. Le natif de Cervera fut néanmoins en mesure de réagir au Texas tout d’abord, circuit où il raflait pole et victoire pour la sixième année consécutive, puis à Jerez où il se hissait sur la troisième marche du podium. Après son abandon du Mans et sa sixième place du Mugello, rendez-vous qu’Andrea Dovizioso remportait, plus jamais le Catalan ne quittera le Top 3, à une exception près : Silverstone, épreuve qui eut raison de son moteur. Marc Márquez s’illustra au Sachsenring, ainsi qu’à Brno, mais ne fut pas en mesure de tenir tête à son rival transalpin dans le dernier virage en Autriche. Andrea Dovizioso récidivait ensuite à Silverstone, toutefois le représentant Honda parvenait à lui répondre les semaines suivantes à Misano et Aragón. Très légèrement distancé après Alcañiz où il ne faisait pas mieux que septième, le pilote Ducati réduisait de nouveau l’écart en brillant sous la pluie à Motegi, mais Marc Márquez allait par la suite frapper un grand coup en Australie.

Capable de faire la différence sur les derniers tours, le n°93 franchissait la ligne d’arrivée en vainqueur, tandis qu’Andrea Dovizioso devait se contenter d’une 13e place. Son avance grandissant à 33 points, Marc Márquez avait dès lors la possibilité d’être sacré en Malaisie. Mais la pluie vint totalement redistribuer les cartes. Andrea Dovizioso allait en effet s’imposer, tandis que l’Espagnol échouait au pied du podium. Ces résultats repoussaient dès lors l’échéance à Valence.

Parti de la pole position, Marc Márquez resta un long moment dans la roue de Johann Zarco, tandis qu’Andrea Dovizioso pointait à la cinquième place. À sept tours de la fin, le pilote ibérique était quasi à terre dans le virage 1 mais ce dernier parvenait miraculeusement à redresser sa moto pour reprendre la piste au cinquième rang. Quelques instants plus tard, Andrea Dovizioso commettait une erreur tout comme Jorge Lorenzo. Troisième, Marc Márquez était alors assuré du titre.

Biographie :
Date de naissance : 17 février 1993
Lieu de naissance : Cervera, Espagne
Premier Grand Prix : Qatar 2008, 125cc
Première pole position : France 2009, 125cc
Premier podium : Grande-Bretagne 2008, 125cc
Première victoire : Italie 2010, 125cc

Grands Prix : 167
Victoires : 61
Podiums : 102
Pole positions : 73
Meilleurs tours : 53
Titres de Champion du Monde : 125cc (2010), Moto2™ (2012), 4 x MotoGP™ (2013 & 2014 & 2016 & 2017)

Carrière en Championnat du Monde :
2008 : Championnat du Monde 125cc – 13e position sur KTM, 13 courses, 63 points
2009 : Championnat du Monde 125cc – 8e position sur KTM, 16 courses, 94 points
2010 : Championnat du Monde 125cc – CHAMPION DU MONDE sur Derbi, 17 courses, 310 points
2011 : Championnat du Monde Moto2™ – 2e position sur Suter, 13 courses, 251 points
2012 : Championnat du Monde Moto2™ – CHAMPION DU MONDE sur Suter, 17 courses, 324 points
2013 : Championnat du Monde MotoGP™ – CHAMPION DU MONDE sur Honda, 18 courses, 334 points
2014 : Championnat du Monde MotoGP™ – CHAMPION DU MONDE sur Honda, 18 courses, 362 points
2015 : Championnat du Monde MotoGP™ - 3e position sur Honda, 18 courses, 242 points
2016 : Championnat du Monde MotoGP™ - CHAMPION DU MONDE sur Honda, 18 courses, 298 points
2017 : Championnat du Monde MotoGP™ - CHAMPION DU MONDE sur Honda, 18 courses,  298 points

Marc Márquez en chiffres
- Marc Márquez est le plus jeune pilote à décrocher quatre titres de Champion du Monde en catégorie reine. À l’âge de 24 ans et 268 jours, l’Espagnol pulvérise ainsi le précédent record de Mike Hailwood. Lequel était âgé de 25 ans et 107 jours lorsqu’il a été sacré pour la quatrième fois en 500cc en 1965.
- Marc Márquez est également le plus jeune pilote à inscrire un total de six couronnes mondiales. Le précédent record appartenait à Valentino Rossi, qui avait 25 ans et 244 jours lorsqu’il a été titré Champion du Monde MotoGP™ en 2004.
- Marc Márquez comptabilise désormais six titres toutes catégories confondues (4 x MotoGP™, 1x Moto2™ et 1 x 125cc). Ángel Nieto est le seul Espagnol à avoir fait mieux avec ses 13 couronnes (7 x 125cc, 6 x 50cc).
- Marc Márquez a figuré au moins cinq fois sur le podium ces huit dernières années ; une performance accomplie par un seul pilote en 69 ans d’histoire : Giacomo Agostini.
- Marc Márquez a offert sa quatrième couronne mondiale à Honda. Le seul pilote à avoir remporté plus de titres en catégorie reine pour le compte de Honda se nomme Mick Doohan (5).
-En 2017, Marc Márquez a remporté six courses cette année, décroché douze podiums et huit pole positions.